-A +A

imprimer la page

Toute l'actualité de la Recherche

Pédiatrie : la plastique des tumeurs d’Ewing dévoilée

09/02/2017
A l'occasion de la Journée internationale du cancer de l'enfant,  le 15 février 2017, retour sur les récentes découvertes scientifiques de l’équipe Génétique et biologie des tumeurs pédiatriques (Institut Curie/Inserm). Les biologistes sont parvenus à préciser la plasticité des mécanismes cellulaires qui interviennent dans les tumeurs d’Ewing.

L’Institut Curie s’associe au Programme national d’accueil des scientifiques en exil

07/02/2017
L’Institut Curie est fier de s’associer au Programme PAUSE, Programme d’Aide à l’accueil en Urgence des Scientifiques en Exil. Une initiative du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui soutient l’accueil de chercheurs et d’enseignants-chercheurs étrangers en situation d’urgence.

Interdisciplinarité : la mécanique pour mieux comprendre le cancer et l’embryogenèse

24/01/2017
Emmanuel Farge fait figure de pionnier dans l’étude des mécanismes mécano-sensibles dans le monde du vivant. Avec son équipe "Mécanique et génétique du développement embryonnaire et tumoral" (Institut Curie/CNRS/UPMC), il resserre les liens entre contraintes mécaniques et expression des gènes, aussi bien lors du développement d’un embryon que de la formation d’un cancer.

Les espoirs des médecins-chercheurs de l’Institut Curie : épisode 2

16/01/2017
Pour 70 % des Français, la santé est la clé du bonheur, avant l’amour et l’argent, selon une enquête Ifop. Qu’en disent les chercheurs et médecins de l’Institut Curie ? La parole à Sergio Roman-Roman, responsable du Département de recherche translationnelle, souvent décrit comme un catalyseur de découvertes.

Céline Vallot : la recherche en cancérologie comme fil conducteur

09/01/2017
En rejoignant l’Institut Curie, Céline Vallot va pouvoir mettre à profit sa double expertise en bioinformatique et en épigénétique au service de la cancérologie. Une approche combinée qui devrait lui permettre d’aborder un tout nouvel aspect de la biologie des tumeurs la plasticité des marques épigénétiques en cancérogenèse.

Renata Basto décroche une ERC pour décrypter l’aneuploïdie

06/01/2017
La biologiste Renata Basto vient de se voir décerner une prestigieuse bourse de l’European Research Council (ERC). Etre lauréat d’un tel financement, qui peut aller jusqu’à 2 millions d’euros, représente un coup de pouce important pour ses recherches sur les mécanismes à l’origine d’une répartition inéquitable du matériel génétique dans les cellules et leur implication dans plusieurs pathologies.

Simon Saule : 360° sur l’œil

21/12/2016
De son développement à la survenue de formes de cancers rares dans cet organe considéré comme l’un des plus complexes, les recherches du Pr Simon Saule couvrent un large spectre. C’est très certainement cette diversité que l’Académie nationale de médecine a voulu saluer, en lui remettant en cette fin 2016 le prix Prosper Veil.

Les chercheurs de l’Institut Curie ont le "déclic" !

19/12/2016
Retour sur une belle action de médiation scientifique auprès de lycéens menée par Jean-René Huynh et quatre membres de son équipe. Au programme : conférence, speed-meeting scientifique et temps d’échange afin de "Développer les échanges entre chercheurs et lycéens pour les intéresser à la construction des savoirs" (DECLICS).

Disparition d’Ethel Moustacchi, directrice de recherche émérite au CNRS

16/12/2016
Ethel Moustacchi, éminente génotoxicologue, est décédée mardi 13 décembre à l’âge de 83 ans. Elle a réalisé l’essentiel de sa carrière à l’Institut Curie. De 1966 à 1985 elle a dirigé, sur le site d’Orsay, le Laboratoire de radiobiologie de l’Institut du Radium, devenu Institut Curie en 1978. En 1985, elle a succédé à Raymond Latarjet et a assuré la direction du laboratoire à l’Institut Curie, sur le site de Paris, jusqu’à sa retraite en 1998.

De l’art d’assembler le cœur des chromosomes

08/12/2016
La division des cellules aboutit à la formation de deux cellules filles au patrimoine génétique identique. Tout cela notamment grâce au centromère, une petite région au cœur des chromosomes et des recherches de Daniele Fachinetti et de son équipe.