Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Arts plastiques : l'autoportrait pour travailler l’image du corps

L’atelier d’arts plastiques permet aux enfants, pendant leurs soins à l’Institut Curie, de s’échapper d’un quotidien difficile en mobilisant leur imaginaire. Regards sur leurs créations du moment, qui participent à l’amélioration de leur qualité de vie pendant les traitements.

Cet article vous est proposé à l’occasion de la Journée internationale du cancer de l’enfant et de l’adolescent.

Arts plastiques : l'autoportrait pour travailler l’image du corps

Avec les jeunes patients dont l'image du corps est malmenée, le travail par la création artistique est une belle occasion de s’exprimer. Il déjoue les difficultés de langage et permet des projections intéressantes. "Toutefois, aborder l'autoportrait photographique avec eux est complexe, explique Elodie Thébault, professeure de l’atelier d’arts plastiques NOC ! Nous on crée !, dispensé à l’Institut Curie. Il a fallu prendre un détour et intervenir dans un premier temps sur "l'autre". Des photos "prêtes à l'emploi" de l'équipe soignante, le haut du crâne effacé, leur ont été confiées."

L’atelier est un lieu d’accueil, de rencontres, d’échanges et de découvertes au cœur de l’hôpital qui contribue à renouer le lien social entre les jeunes malades et le monde extérieur. Les techniques sont adaptées à chacun selon son âge, ses goûts et son état de santé. "L’art - via nos ateliers – en tant qu’espace de liberté, d’ouverture et d’apprentissage, permet aux patients de s’épanouir, se cultiver et se projeter dans l'avenir, avec des projets qui font sens et s’inscrivent dans la durée, contribuant ainsi à l’amélioration de leur qualité de vie, reprend Elodie Thébault. Et l'atelier d'arts plastiques du Département d'oncologie pédiatrique adolescents et jeunes adultes de l’Institut Curie est également un lieu de questionnements plus profonds."

Imaginer un couvre-chef

Relooker un soignant avec des petits détails croustillants, qu’il soit médecin, infirmière, kinésithérapeute, éducateur, psy… est totalement grisant pour les jeunes patients. "Une fois l'œuvre achevée, les faire venir dans l'atelier pour leur montrer fièrement ou plus timidement leur travail crée de beaux moments de complicité, loin des soins et des échanges autour des traitements." Ces jeunes patients, qui hésitaient avant cela à se faire photographier, osent alors travailler sur leur autoportrait avec plaisir et dérision, pour se parer de coiffes encore plus folles que celles des membres de l'équipe soignante... Et surtout sans trop se prendre au sérieux.

L’atelier, animé par Elodie Thébault, professeur d’arts plastiques, a commencé en 2004 dans le département d’Oncologie pédiatrique de l’Institut Curie grâce au soutien du Dr Jean Michon, chef du département d'oncologie pédiatrique de l'Institut Curie, et de l’Association des parents et amis des enfants soignés à l’Institut Curie (Apaesic). Une salle à l’hôpital, du matériel offert par des associations… Au fil des années, l’atelier a su maintenir l’intérêt et une fréquentation régulière par les  jeunes patients avec des productions remarquées : le travail collectif « Le bestiaire », avec la Bibliothèque nationale, l’exposition sur le Pont des Arts à Paris ou dans l’ancien atelier Picasso ou encore la décoration du secteur pédiatrique à l’Institut Curie, sans oublier en 2015 « Les blouses Aïku » et son défilé de mode au Centre Georges-Pompidou (Paris) sont des souvenirs mémorables pour les professionnels de l’atelier, les enfants, leurs familles et les soignants. Si bien qu’après 10 ans d’expérience, est créé NOC ! Nous on crée ! sous le statut d’association loi 1901 aujourd’hui "reconnue d'intérêt général" et présidée par le Dr Hélène Pacquement, pédiatre oncologue à l'Institut Curie. Et grâce au soutien historique de la Fondation d’entreprise Engie, NOC ! se déploie : "En décembre 2016, nous avons ouvert un atelier dans le service de néphrologie pédiatrique de l'Hôpital Necker-Enfants-malades (AP-HP) soutenu également par la Fondation Square", conclut la fondatrice de NOC ! Nous on crée !

En savoir plus

L'association NOC ! Nous on crée!

Le Département d'oncologie pédiatrique

Le dossier pédagogique Les cancers de l'enfant


Texte : Nathalie Boissière

Crédit photo : Noc ! Nous on crée ! et Anastacia / NOC !

Mathilde Regnault
14/02/2017