Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Les molécules Dbait découvertes à l’Institut Curie en essai clinique pour booster la radiothérapie

Fruit des recherches de l’équipe de Marie Dutreix à l’Institut Curie, les molécules Dbait font l’objet d’un essai clinique de phase 1 chez des patients atteints de mélanome de la peau.

Les molécules Dbait découvertes à l’Institut Curie en essai clinique pour booster la radiothérapie

Le principe de ces molécules est de « tromper» les cellules tumorales, et uniquement les cellules tumorales, en leur faisant croire que suite au traitement par radiothérapie, elles sont plus endommagées qu’elles ne le sont réellement. Conséquence : les cellules tumorales meurent sans que le tissu sain soit endommagé. Les oncologues référents des établissements participant à cet essai vont proposer à leurs patients d’y participer selon des critères très précis et cadrés.

Pour en savoir plus sur l'unité de recherche sur la signalisation normale et pathologique : de l'embryon aux thérapies innovantes des cancers

 

22/05/2012