Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Muriel : "Je me bats pour aider les enfants atteints d’un cancer"

Après avoir perdu sa fille de 18 ans en mai 2012, Muriel Hattab s’est promis de continuer à se battre contre le cancer. Aujourd’hui, elle déplace des montagnes au travers de son association Princesse Margot. Avec la Marche des Lumières, elle veut contribuer à gagner une bataille contre le cancer.

Muriel : "Je me bats pour aider les enfants atteints d’un cancer"

Margot a 15 ans quand elle ressent les premiers symptômes de sa maladie. Le diagnostic tombe : tumeur au cerveau. Pas question de se laisser abattre : "Nous avons rencontré le Dr Michon, de l’Institut Curie, se souvient Muriel Hattab. Pendant trois ans, Margot a enchaîné les chimiothérapies, les radiothérapies et les examens de contrôle. Elle était en  voie de guérison, tout semblait aller mieux." Mais brusquement, à 18 ans, c’est la récidive. "Tout a été très vite, elle est partie le 31 mai 2012, en à peine trois mois."

Très vite, Muriel décide de se battre avec la même énergie qu’elle avait lutté, avec Margot, contre la maladie. "Pendant ces trois ans, nous avons été très entourés, par la famille, les amis. Nous avons pris le contrepied et fait la fête plus encore qu’en temps normal. Dès le lendemain du décès de Margot, j’ai décidé de créer une association dédiée à la lutte contre les cancers de l’enfant. Je ne pouvais plus fermer les yeux. Ce drame m’a permis de me poser la question du "pourquoi". En faire quelque chose permettait de lui donner un sens. C’était clair : je devais continuer le combat." Quelques mois plus tard, en septembre, naît l’association Princesse Margot, dédiée à la recherche contre les cancers pédiatriques.

Grâce à une énergie convaincante hors du commun, Muriel parvient à rassembler plusieurs personnes autour d’elle. Cette ex-mère au foyer devient ainsi, pratiquement du jour au lendemain, un véritable leader.Cours de zumba, de fitness, bingo et événements en tous genres : les membres de Princesse Margot se démènent pour collecter des fonds. Et très vite, ça paie. "Nous avons pu faire un premier chèque de 5000 euros pour la lutte contre les cancers cérébraux. A l’Institut Curie, nous avons aidé à financer la cellule Adolescents et jeunes adultes (Aja). Nous avons également d’autres projets avec d’autres partenaires hospitaliers"

Une maison Princesse Margot
La grande fierté de Muriel ? La Maison Princesse Margot, ouverte en février 2013 à Vincennes. "C’est un lieu d’accueil pour les familles dont un enfant est atteint d’un cancer. Des bénévoles s’y relaient pour prendre en charge les familles en fonction de leurs demandes et de leurs besoins." Psychologues, sophrologues, nutritionnistes peuvent ainsi répondre aux questions, fournir des conseils ou tout simplement offrir une oreille attentive. Pour l’heure, les travaux et le loyer de la maison ont été financés grâce aux fonds collectés par l’association. Mais il en faut plus : Muriel s’apprête donc à organiser son premier gala en novembre.

Lorsque l’Institut Curie lui a demandé de devenir ambassadrice de la Marche des Lumières, Muriel n’a pas hésité. "J’avais déjà entendu parler de ces collectes en ligne via la Course des héros, par exemple. Je sais que cela fonctionne bien. Cette marche, c’est un bon moyen pour Princesse Margot de participer efficacement à la recherche contre le cancer, sans que nous ayons à toucher à nos fonds, qui sont réservés aux cancers pédiatriques." Cher au cœur de Muriel, l’Institut Curie peut miser sur cette ambassadrice de choc, qui a déjà prouvé qu’elle savait mobiliser au-delà de toute espérance.

En savoir plus

Toutes les informations sur la Marche des Lumières

Le site de l’Association Princesse Margot


Crédit photo : DR

Mathilde Regnault
16/07/2013