Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

La recherche clinique de l’Institut Curie sur les ondes !

France Inter consacre son émission "Un jour en France" du 16 mars aux essais cliniques, avec un reportage dans l’unité d’investigation clinique de l’Institut Curie. Aux côtés du Dr Christophe Le Tourneau, découvrez comment se préparent les traitements de demain contre le cancer. 

La recherche clinique de l’Institut Curie sur les ondes !

Sans elle, pas de progrès. Parfois décriée, la recherche clinique est pourtant la condition sine qua non à l’amélioration de la prise en charge des patients. Aucun perfectionnement des pratiques et des technologies médicales ne peut en effet voir le jour sans la recherche clinique. Elle peut prendre différentes formes, présenter un bénéfice direct pour le patient ou alors avoir pour finalité des progrès à plus long terme. Mais, quoi qu’il en soit, son recours est très encadré. La participation à des essais cliniques répond à des règles extrêmement strictes. La priorité reste, en toutes circonstances, la sécurité des patients.

Depuis plusieurs années, l’Institut Curie a fait du développement de la recherche clinique un axe stratégique. "Aujourd’hui, cela se traduit par la participation d'environ 15% des patients de l’institut à des essais cliniques, explique le Dr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces à l’Institut Curie. La priorité est donnée au développement précoce de nouveaux traitements, quel que soit le type de cancer."

Emblématique de ces essais précoces, mais aussi d’une nouvelle ère de la cancérologie, Shiva est un essai clinique dans lequel le choix thérapeutique a été basé entièrement sur le profil moléculaire de la tumeur, en faisant abstraction de la localisation tumorale. Alors que l’heure est au bilan, le Dr Christophe Le Tourneau pense déjà aux perspectives pour poursuivre dans les voies les plus encourageantes révélées par cet essai en grande partie financé par la générosité. 

"Cet essai symbolise à lui seul la médecine de précision, précise l’oncologue médical. A terme, le diagnostic et le choix du traitement reposeront peut-être entièrement sur la carte génétique de chaque tumeur." En pratique, il s’agit de rechercher plusieurs centaines d’altérations moléculaires en une seule fois afin de déterminer le traitement le plus adapté. Cette approche est déjà proposée à certains patients atteints d’un cancer métastatique ou en récidive ou atteints d’un cancer rare. Ils peuvent être inscrits à la RCP moléculaire par l’oncologue médical qui les suit. L’objectif est de déterminer si la tumeur présente une altération pour laquelle un traitement est disponible dans le cadre d’un essai clinique. "C’est une chance supplémentaire pour tous ces patients", rappelle le Dr Le Tourneau.

Plus récemment, l’immunothérapie a fait son apparition dans l’arsenal thérapeutique. Une des grandes voies de recherche est le lien entre la génomique des cancers et les paramètres immunologiques. L’institut Curie est également très investi dans le domaine de la recherche clinique en immunologie, principalement pour les cancers ORL. Mais la recherche clinique ne s’arrête pas aux thérapies ciblées et à l’immunothérapie. L’Institut Curie explore également de nouvelles voies comme les molécules Dbait découvertes par l’équipe de Marie Dutreix à l’Institut Curie, qui contournent les mécanismes de réparation de la cellule tumorale, ou encore les nanoparticules étudiées à l’Institut Curie dans les sarcomes et les cancers ORL. 

En savoir plus

Découvrez les enjeux de la médecine de précision grâce au nouvel épisode "Faire de la médecine de précision une réalité pour tous" de notre série "Médecins et chercheurs alliés contre le cancer"

Ecoutez l’émission "Les essais cliniques" sur France Inter 

Liste des essais cliniques en cours à l’Institut Curie

Vers un monde sans cancer : la médecine de précision pour tous

 

Texte : Céline Giustranti

Crédit photo : Noak / Le Bar Floréal / Institut Curie

Mathilde Regnault
17/03/2016