Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

SHIVA02 : un essai clé pour la médecine de précision contre le cancer

Grâce à un financement de 1,6 million d’euros sur 5 ans de MSDAVENIR, l’Institut Curie lance SHIVA02. Objectif : démontrer que l’administration de thérapies ciblées sur la base de la présence d’altérations moléculaires détectées par séquençage à haut débit, est efficace chez des patients en échec thérapeutique avec les traitements standards. 

SHIVA02 : un essai clé pour la médecine de précision contre le cancer

Médecine de précision : cette expression est devenue un incontournable de la cancérologie. Son principe consiste à utiliser les informations biologiques de la tumeur et de son environnement pour prévenir, diagnostiquer et choisir le traitement le mieux adapté pour chaque patient.  Toutefois comme le rappelle le Pr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces et de la médecine de précision à l’Institut Curie "Personne n’a encore été capable de démontrer le concept de médecine de précision en oncologie. L’essai SHIVA01 que l’Institut Curie a coordonné a cependant apporté suffisamment d’arguments pour penser que cette stratégie est la bonne. SHIVA02 est construit sur la base de ce que nous avons appris dans SHIVA01."

SHIVA01 a d’abord montré qu’il était possible de réaliser la carte génétique en moins de 4 semaines afin de traiter les patients de façon personnalisée. D’autre part, les résultats d’efficacité suggèrent une amélioration de la survie sans progression dans un des 3 groupes de patients traités par des thérapies ciblées, celui de la voie des MAP kinases qui regroupait 7 thérapies ciblées. Enfin, les résultats dans le groupe des patients qui ont reçu les 2 traitements de façon séquentielle montrent qu’il serait pertinent de prendre chaque patient comme son propre témoin (résultats présentés à l’ASCO 2016).

SHIVA 02 : chaque patient devient son propre témoin

"L’objectif de SHIVA02 est donc de valider l’approche de la médecine de précision dans le sous-groupe des patients présentant une altération moléculaire de la voie des MAP kinases sur leur tumeur", indique le Pr Le Tourneau. Il s’adresse à des patients atteints d’une tumeur métastatique ou en récidive et réfractaires aux traitements standards. Au total, il est prévu d’inclure 370 patients sur 2 ans dans cet essai réalisé en collaboration avec le Centre Léon Bérard (Lyon). Le profil moléculaire de la tumeur sera établi pour chaque patient grâce à une biopsie. Si une altération moléculaire pertinente a été détectée, les patients chez lesquels le traitement conventionnel ne fonctionne pas ou plus pourront bénéficier de la thérapie ciblée correspondante. L’efficacité de l’approche sera évaluée en comparant l’efficacité des deux traitements sur chaque patient (qui sera alors pris comme son propre témoin).

Par ailleurs, une étude pilote sur ADN tumoral circulant est prévue. Chez les 130 premiers patients inclus, les altérations de l’ADN de la métastase seront comparées aux altérations observées sur l’ADN tumoral circulant dans le sang. Si les résultats sont concluants, le reste des patients n’aura plus de biopsie tumorale mais une simple prise de sang (biopsie liquide).

"Avec SHIVA02, nous avons donc bon espoir de faire la preuve que la médecine de précision est un des piliers de la médecine de demain en oncologie", poursuit le Pr Christophe Le Tourneau. "Nous avons été pionniers dans la médecine de précision, grâce à l’étude SHIVA01. Cette voie est ouverte et nous continuons de l’explorer avec SHIVA02. Le nombre de nos patients inclus dans des études cliniques est en constante augmentation et les développements de la biologie moléculaire nous placent en tête des établissements susceptibles de proposer des essais précoces et prometteurs à nos patients", ajoute le Pr Thierry Philip, président de l’Institut Curie. 

Partenariat MSDAvenir - Institut Curie : un grand pas pour la médecine de précision

SHIVA02 a été rendu possible grâce au fonds de soutien à la recherche dans les sciences du vivant, MSDAvenir. Le 20 mai 2016, Dominique Blazy, président du conseil scientifique de MSDAvenir, et le Pr Thierry Philip, président de l’Institut Curie, ont officialisé ce partenariat de recherche en oncologie dont l’objectif principal est de soutenir, à hauteur de 1,6 million d’euros sur 5 ans, SHIVA02. "Je me souviens de l’enthousiasme suscité par SHIVA01, et au nom de MSDAvenir, je suis fier d’être aux côtés de l’Institut Curie pour faire émerger un projet tel que SHIVA02. Cette première étude clinique soutenue par MSDAvenir est une belle illustration du lien entre public et privé", a déclaré à cette occasion Dominique Blazy.

 

En savoir plus

Qu’est-ce que la médecine de précision ? Explications en vidéo par Christophe Le Tourneau, oncologue médical, et Philippe Hupé, bioinformaticien

 

SHIVA : à l’heure du Bilan, que faut-il retenir ?

 

Texte : Céline Giustranti

Crédit photo : Uriel Chantraine / Institut Curie

Mathilde Regnault
20/05/2016