Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Six blogueurs plongent au cœur de l’Institut Curie

Le temps d’une soirée, six blogueurs du monde scientifique et médical sont venus à la rencontre d'une chercheuse et d'un médecin d’exception, Marie Dutreix et Youlia Kirova. L’occasion de découvrir le quotidien des chercheurs et des soignants à l’Institut Curie. Compte-rendu en images.

Six blogueurs plongent au cœur de l’Institut Curie

Doctorant en biostatistiques, ancienne patiente, manager en santé, passionnée d’univers et de science, pro de la communication, blogueuse ès science… Ils sont 6, en ce mercredi soir, à participer à cette rencontre pédagogique, informelle et surtout pleine de spontanéité.

 

Tout commence par la visite du plateau de radiothérapie, à l’heure où les lieux sont investis par les techniciens, qui vérifient le bon fonctionnement et les paramétrages des machines. Le Dr Youlia Kirova, radiothérapeute, mène la visite et explique la différence entre les différentes techniques de soins : radiothérapie, curiethérapie, tomothérapie, protonthérapie…

 

La visite ne laisse pas indifferent…

 

 

Puis place à la conversation. A gauche, Marie Dutreix, chercheuse « fondamentale », qui a mis au point des molécules qui optimisent l'action de la radiothérapie. Ses parents se sont rencontrés sur les bancs du cours d’Irène Joliot-Curie, la fille de Pierre et Marie Curie. Entrer à l’Institut Curie il y a 22 ans relevait presque de l’évidence.

Quant à Youlia Kirova, elle gère l’essai clinique lié aux travaux de Marie Dutreix. La complicité entre les deux femmes est évidente, la présentation se transforme rapidement en discussion à bâtons rompus.

 

 

Etre une femme chercheuse à l’Institut Curie

Travailler à l’Institut Curie, pour une femme, c’est se voir donner la chance d’aller aussi loin que les hommes, ce qui n’est pas nécessairement le cas ailleurs, estiment Marie Dutreix et Youlia Kirova.

 

 

De l’intérêt d’allier centre de recherche et hôpital

Autre spécificité de l’Institut Curie: la proximité entre les chercheurs “fondamentaux” et les médecins-chercheurs. C’est d’ailleurs sur cette recherche translationnelle que l’accent est mis aujourd’hui.

 

 

Pas une vocation, un destin…

Bien vite, la discussion dévie sur le quotidien de la vie de chercheuse. Un métier ? Une passion ? Une vocation ?

 

 

Un accès aux soins optimal

L’un des blogueurs présents vit en Angleterre. Et de comparer la situation entre nos deux pays…

 

 

L’hôpital de l’Institut Curie, c’est aussi une ambiance différente, où l’on traite le patient et non pas simplement sa maladie.

 

 

L’entretien se termine sur une note d’espoir : même si le temps des patients n’est pas celui des chercheurs, des progrès phénoménaux ont été réalisés en quelques années et tous les espoirs sont permis.

 

En savoir plus

Sur Curie.fr

Lire le communiqué de presse sur les travaux de Marie Dutreix et Youlia Kirova

 

Sur Twitter

Relire tout le LiveTweet sur Twitter : #InstitutCurie

 

Et sur le web
Le blog de Jerick Develle

Le blog de Lucie Gaudens

Le blog de Caroline de Juglart

Le blog de MyScienceWork (Célya Gruson-Daniel)

Le blog de Jean-Baptiste Pettit

Le blog de Florence Porcel

Mathilde Regnault
07/02/2013