Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Cellules tumorales circulantes : des perspectives prometteuses

Avant de s’implanter dans un nouvel organe pour former des métastases, les cellules tumorales quittent la tumeur d’origine et circulent dans l’organisme : ce sont des cellules tumorales circulantes. Les repérer permettrait de détecter précocement les patients présentant un risque de développer des métastases, c’est l’un des enjeux de la cancérologie et de plusieurs projets de recherche de l’Institut Curie.

Cellules tumorales circulantes : des perspectives prometteuses

 

Enjeux des Cellules Tumorales Circulantes (CTC)

  • Améliorer l’évaluation du pronostic des cancers
  • Diagnostiquer précocement les rechutes avant même qu’elles soient visibles par les techniques traditionnelles d’imagerie
  • Personnaliser le traitement en fonction des caractéristiques biologiques des CTC
  • Identifier de nouveaux biomarqueurs évaluant l’efficacité thérapeutique

Points essentiels

  • Les avancées technologiques permettent désormais de rechercher les cellules tumorales dans le sang, même en faible quantité.
  • Au stade métastatique, un taux élévé de cellules tumorales circulantes est associée à un pronostic défavorable.
  • Les essais cliniques sont en cours pour évaluer si ces cellules peuvent servir de marqueur de l’efficacité thérapeutique.
  • La caractérisation de cellules devrait permettre de mettre au point de nouvelles thérapies basées sur leur « talon d’Achille ».
  • De nouveaux systèmes sont en développement pour améliorer la sensibilité de détection et la collection de biomarqueurs accessibles.
  • L’ADN tumoral circulant pourrait devenir un nouveau marqueur de la présence et du suivi de cellules tumorales dans l’organisme.