Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Biologie du développement

La biologie du développement analyse les étapes de différenciation (morphogenèse et organogenèse) qui donnent naissance à un individu à partir de la cellule-œuf. L'embryologie est une sous-partie de cette discipline et ne s'intéresse qu'au développement de l'embryon, c'est-à-dire jusqu'au troisième mois de développement pour l'espèce humaine. Les ressemblances entre une tumeur cancéreuse et un embryon sont si troublantes, que la biologie du développement peut participer à la lutte contre le cancer. Ainsi à l'image d'une tumeur en pleine croissance, les cellules d'un œuf fécondé connaissent un rythme soutenu de divisions. Les cellules cancéreuses, en échappant de leur tumeur d'origine, engendrent des métastases, tandis que les cellules de l'œuf migrent pour former les futurs organes. Ces dernières années, les généticiens ont accumulé des preuves que les gènes dits « architectes » impliqués dans le développement de l'embryon le sont aussi dans l'apparition des tumeurs. Ces découvertes ont déjà enrichi les connaissances en génétique du cancer grâce au dialogue entre chercheurs en cancérologie et spécialistes du développement. Cet éclairage original sur l'oncogenèse et, à terme, sur les cibles et les approches thérapeutiques à mettre en œuvre, est une étape essentielle de la mise au point de nouveaux outils thérapeutiques.

Pour en savoir plus :

    * Biologie du développement - Projet ambitieux pour de nouveaux laboratoires
    * Biologie du développement et cancer - dossier de presse (pdf)