Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Biomarqueur

Le terme biomarqueur désigne tout paramètres biologiques (protéine, ADN) utilisé comme indicateur d’un processus pathologique ou de réponse à un traitement, que l’on peut doser dans les liquides ou tissus humains (y compris le tissu pathologique). Certains biomarqueurs sont détectables dans la circulation sanguine.
Ces tests aident les médecins à orienter leurs choix thérapeutiques, à suivre l’efficacité des traitements et ouvrent la voie aux traitements individualisés.

En oncologie, les dosages de biomarqueurs sont utilisés pour confirmer le diagnostic, prédire l’agressivité d’une tumeur ou son risque de récidive. Ils peuvent également permettre d’identifier les sous-types de tumeurs sensibles à un traitement ciblé. Seuls les patients atteints de ces sous-types pourront alors recevoir ce traitement, sans exposer les autres inutilement.

Par exemple, dans le cancer du sein, le récepteur HER2, présent à la surface de certaines cellules cancéreuses, constitue un biomarqueur largement pris en compte. Sa surexpression indique un type particulier de tumeur et permet la mise en œuvre d’un traitement adapté.

Pour identifier chaque biomarqueur, médecins et chercheurs mettent au point des tests fondés sur la génétique, la biologie moléculaire et-ou l’immunologie.

Pour en savoir plus : l'Interview du Dr Bellet, Responsable du laboratoire d'Oncobiologie à l'Institut Curie.

Mathilde Hubert, rédactrice.