Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

cancer colorectal

Le cancer colorectal est un cancer fréquent : plus de 37 000 nouveaux cas sont découverts chaque année. Le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer en France. Les cancers du rectum (partie terminale du côlon) représente 40 % des cas de l'ensemble des cancers du gros intestin (cancers colorectaux).

Le terme de cancer colorectal englobe à la fois les cancers du côlon et les cancers du rectum. Pour détecter rapidement un cancer colorectal et permettre une prise en charge plus précoce des malades, le dépistage est généralisé dans toute la France pour les hommes et les femmes de 50 à 74 ans depuis le début de l'année 2009. Il s'effectue tous les 2 ans et repose sur la recherche de sang dans les selles. En effet, la présence de sang peut révéler l'existence de lésions précancéreuses ou d'un cancer du côlon ou du rectum. En cas de test positif, une coloscopie permet de préciser le diagnostic.

Quand il est dépisté tôt, le cancer colorectal peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10. Il est même possible de l'éviter en repérant de petites lésions (polypes) à partir desquelles le cancer se forme. On constate que le cancer colorectal est moins fréquent dans les régions du monde où on consomme peu de graisses animales et beaucoup de fibres végétal. Aucun effet protecteur de ces fibres n'a pourtant été démontré en ce qui concerne les cancers colorectaux.

Les prédispositions génétiques du cancer du côlon ou du rectum sont observées dans moins de 10 % des cas.

Mélanie Jacquot, rédactrice


Dossier de presse : la prise en charge des cancers colorectaux à l'Institut Curie


La lutte contre le cancer à l'Institut Curie

    * La prise en charge des cancers à l'Hôpital de l'Institut Curie
    * Les travaux effectués au Centre de recherche de l'Institut Curie