Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Douleur

La lutte contre la douleur (analgésie) est aujourd'hui une priorité absolue en médecine comme en chirurgie. Différents médicaments (analgésiques) peuvent être utilisés en fonction de l'intensité de cette douleur : aspirine ou paracétamol pour les douleurs modérées, anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les douleurs moyennes, analgésiques dit "narcotiques" (morphine et ses dérivés) pour les douleurs fortes ou chroniques… D'autres techniques peuvent également être proposées : l'acupuncture, la cryothérapie, mais aussi la chirurgie des voies nerveuses de la sensibilité, etc. La pompe à infusion réglable permet l'auto-contrôle du traitement par le malade lui-même, en fonction de sa douleur. D'importants efforts ont été entrepris pour d'une part sensibiliser et former les médecins aux traitements de la douleur et d'autre part informer et traiter les patients avec, notamment, la création de consultations et de centres spécialisés anti-douleur. Il reste malgré tout encore beaucoup à faire, la France ayant, dans ce domaine, un très grand retard par rapport à d'autre pays.

Pour en savoir plus :

    * Informations sur la consultation douleur proposée par le département hospitalier Anesthésie, réanimation, douleur
    * Article du Journal de l'Institut Curie n°54 (juin 2003) : Soins - La douleur n'est pas une fatalité