Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

A l’Institut Curie, soutenir les patientes sur tous les fronts

Angoissées par l’annonce ou la gravité de la maladie, touchées dans leur féminité, éprouvées sur le plan physique et psychologique par les traitements, les femmes atteintes d’un cancer du sein réagissent chacune selon leurs ressources personnelles et environnementales. La vigilance s’impose car la maladie fragilise. L’Institut Curie s’emploie à assurer le soutien de ses patientes sur tous les fronts, du diagnostic à l’après-cancer.

L’aide psychologique, pour aider à faire face

Un accompagnement psychologique peut être nécessaire pour aider la patiente à surmonter cette épreuve. Anxiété, dépression, problème avec l’image de son corps, estime de soi, difficultés intimes… peuvent survenir à tout moment du traitement ou même après. Se confier à un thérapeute spécialisé peut s’avérer salvateur.

Les différents types de soutiens possibles s’adaptent aux besoins de chaque patiente et peuvent être mis en place à tout moment du parcours : soutien psychologique, psychothérapique ou médicamenteux ; soutien aux proches : conjoint, enfants ou famille entière ; groupes de parole, dont un groupe dédié aux femmes jeunes qui ont des problématiques spécifiques.

Dr Carole Bouleuc, « Notre rôle à l’Institut Curie est d’offrir aux patientes un appui psychologique et de les aider à gérer les bouleversements liés à la maladie. Elles doivent faire face à de nombreuses difficultés - les traitements, les angoisses, les démarches administratives… - et ne savent pas toujours comment affronter cela. Le soutien que nous leur apportons fait partie intégrante de la prise en charge », explique le Dr Carole Bouleuc, Chef du département des soins de support de l’Institut Curie.

 

Des approches complémentaires, pour améliorer le confort de vie des patientes

Le cancer du sein est une maladie qui se soigne mieux, le nombre de patientes en rémission ne cesse de progresser. Dorénavant, il ne s’agit plus uniquement de se focaliser sur la manière de traiter la maladie mais également d’apprendre à vivre le mieux possible avec un cancer.

En plus des soins de support habituels (soutien psychologique, accompagnement social, prise en charge de la douleur, nutrition, rééducation fonctionnelle, soins palliatifs), les approches complémentaires peuvent redonner du bien-être et sont efficaces pour soulager certaines souffrances ou prévenir certains effets secondaires des traitements.

« Les approches complémentaires sont désormais intégrées dans notre culture et notre pratique en complément des traitements médicaux, souligne le Dr Carole Bouleuc. C’est une aide supplémentaire et ponctuelle pour les patientes et nous les évaluons régulièrement ».

À l’Institut Curie, les séances de relaxation, de sophrologie, d’hypnose, d’auriculothérapie ou les massages peuvent soulager les douleurs chroniques, les nausées, l’insomnie, l’angoisse…

L’auriculothérapie est une technique de réflexothérapie qui stimule à l’aide de petites aiguilles différentes zones du pavillon de l’oreille. Cette thérapie complémentaire est indiquée dans la prise en charge des bouffées de chaleur sous hormonothérapie, des douleurs ostéo-articulaires sous hormonothérapie ainsi que des douleurs neuropathiques post-mammectomie. Cette technique, reconnue par l’OMS, est fortement plébiscitée par les patientes qui sont très souvent à la recherche d’une prise en charge non médicamenteuse.

L’hypnose peut être proposée lors de la réalisation d’actes techniques invasifs comme la pose d’une chambre implantable (cathéter) avant les chimiothérapies, mais aussi pour lutter contre la douleur, les bouffées de chaleur… Elle permet de diminuer le niveau d’anxiété et peut également aider à un meilleur endormissement.

La Maison des Patients

La Maison des Patients et des Proches, 10 ans d’existence au bénéfice des patientes

Située à deux pas de l’Hôpital René-Huguenin de l’Institut Curie, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), la Maison des Patients et des Proches est un véritable lieu de sociabilité et de reconstruction. Informations sur les cancers, sur les effets secondaires des traitements, échanges sans contraintes de temps entre patients, entre proches, entre professionnels du soin et de l’accompagnement… Plus qu’un accompagnement, c’est un soutien moral et psychologique innovant que propose l’Institut Curie pour mieux vivre le cancer.

Fort de plus de 100 heures d’activités gratuites organisées chaque mois, ce lieu d’accueil propose également des ateliers menés en collaboration avec des associations partenaires : socio-esthétique, groupes de parole, coaching bien-être, atelier retour à l’emploi, mais aussi yoga, qi qong, sophrologie, art thérapie, marche nordique...

Institut Curie
14/09/2016