Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Pas un mais DES cancers du foie

On distingue deux types de cancers du foie. Les cancers primitifs, qui  se développent à partir d’une tumeur hépatique, et les cancers métastasiques, secondaires à une tumeur localisée sur un autre organe.

Pas un mais DES cancers du foie

Les cancers primitifs : neuf fois sur 10, il s’agit de carcinomes hépatocellulaires (ou hépatocarcinome). Tirant son nom des cellules à partir desquelles il se développe, les hépatocytes, ce type de cancer apparaît le plus souvent sur un foie déjà endommagé par la maladie. Plus rarement, la tumeur peut se développer à partir de cellules des canaux biliaires (cholangiocarcinome). Ou, encore plus rarement, à partir des vaisseaux sanguins (hémangioendothéliome épithélioïde). 

Les cancers métastasiques : ils sont 20 à 50 fois plus fréquents que les cancers primitifs. Leur survenue s’explique par le rôle de filtre du foie. En effet, quand une tumeur se développe sur un organe, des cellules cancéreuses peuvent se détacher et emprunter les vaisseaux lymphatiques et sanguins. Ces vaisseaux passant par le foie, des cellules cancéreuses risquent alors de s’y loger et de s’y développer. La nouvelle tumeur ainsi formée est une métastase. Les tumeurs qui  apparaissent au niveau du foie proviennent initialement du poumon, du côlon, du sein ou du rein.

 

Crédit photo : Noak / Le Bar Floréal / Institut Curie
Mathilde Regnault
13/05/2014