Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Lymphome intraoculaire : les traitements

Les traitements dépendent de l’âge, de l’état fonctionnel du patient et de l’association ou non à un lymphome cérébral.

Lorsque la localisation intraoculaire est associée à une localisation cérébrale, le traitement est celui du lymphome cérébral comportant une chimiothérapie par voie générale suivie ou non de radiothérapie.

Lorsque la maladie est limitée à l’œil, les traitements dépendent principalement de l’état général du patient. Chez un patient en bon état général, une chimiothérapie par voie générale est proposée. En cas d’inefficacité ou de contre-indication à la chimiothérapie par voie générale, un traitement local est alors proposé. Il consiste soit en une injection de chimiothérapie directement dans l’œil (chimiothérapie intra-vitréenne), soit en une radiothérapie oculaire.

Les traitements locaux assurent le contrôle de la maladie au niveau de l’œil, mais ils ne semblent pas empêcher la dissémination cérébrale secondaire.

Une chimiothérapie intensive avec support hématoiétiques peut être proposée en cas de rechute de la maladie (2).

La recherche clinique se poursuit afin de proposer des traitements mieux adaptés aux patients. 

 

Crédit photo : Christophe Hargoues / Institut Curie

Céline Giustranti
09/06/2015