Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Un programme de recherche dédié

Les cellules tumorales circulantes possèdent un potentiel important en cancérologie. Parallèlement à la validation de l’intérêt diagnostique et pronostique, la recherche sur ces cellules doit se poursuivre pour mieux les comprendre, affiner leur détection, découvrir leur faiblesse afin de cibler des traitements sur ces cellules…

Un programme de recherche dédié
© Cécile Charré/Institut Curie

La microfluidie pour détecter les CTC

Détecter des cellules tumorales circulantes dans le sang peut s’apparenter à rechercher une aiguille dans une botte de foin car il s’agit de repérer une cellule parmi des milliards d’autres. Heureusement, les cellules tumorales proviennent dans de nombreux cas du tissu épithélial et possèdent des marqueurs de surface spécifique. On peut alors utiliser des anticorps adaptés qui vont agir comme des crochets pour « attraper » ces cellules épithéliales dans le sang. Reste à mettre au point le système idéal pour accomplir cette recherche.

La microfluidie apporte une solution à ces problèmes. Les « laboratoire sur puce », comme on les appelle plus couramment, sont un domaine en pleine émergence. Tout comme les circuits intégrés en électronique, ils intègrent sur un support de dimensions réduites une multitude de processus à haut débit et de façon automatisée. Spécialiste de ces laboratoires sur puce, l’équipe de Jean-Louis Viovy (Equipe Macromolécules et Microsystèmes en Biologie et en Médecine – unité CNRS/Institut Curie) développe, dans le cadre du programme incitatif et coopératif (PIC) sur la maladie micrométastatique, un prototype très innovant de détection par microfluidie des CTC. Ce projet s’inscrit également dans le cadre du projet européen Camimens – dont Jean-Louis Viovy est coordinateur – dédié au développement de technologies originales pour évaluer les risques de récidive du cancer et d’une subvention de l’Agence Nationale de la Recherche.

Institut Curie
24/09/2013