Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Protonthérapie

Cette nouvelle forme de radiothérapie des cancers fait appel à l'utilisation de protons de 200 millions d'électronvolts produits par un synchrocyclotron (accélérateur de particules). La protonthérapie permet une irradiation très sélective et se révèle particulièrement utile pour certaines tumeurs de l'œil puisque les pourcentages de guérisons sont très importants avec une vision conservée dans un grand nombre de cas. L'Institut Curie a été à l'origine de la médicalisation du synchrocyclotron que lui ont offert, en 1989, le CNRS et l'Institut de physique nucléaire.