Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Rétinoblastome : comment établit-on le diagnostic ?

Le rétinoblastome est une tumeur rétinienne. Pour en faire le diagnostic, le médecin ophtalmologiste doit donc examiner la rétine. Cet examen, ou fond d’oeil, permet de préciser le nombre, la taille et la localisation de la ou des tumeurs ainsi que de vérifier s’il existe une atteinte du corps vitré, ce gel transparent qui remplit l’oeil.

Rétinoblastome : comment établit-on le diagnostic ?

Pour réaliser un fond d’oeil, il est nécessaire de dilater la pupille (au centre de l’iris) puis d’examiner la rétine, à travers elle, à l’aide d’un système optique éclairant. Cet examen peut être éblouissant mais il est indolore. Il nécessite une parfaite immobilisation de l’enfant. Pour les plus petits, il est donc le plus souvent réalisé sous anesthésie générale. L’enfant est endormi juste le très court temps nécessaire à l’examen de son fond d’oeil. Il importe donc qu’il se présente à jeun. Cette anesthésie est légère et permet un réveil rapide dès la fin de l’examen. L’enfant pourra quitter le service après quelques heures, le temps de s’assurer de son bon rétablissement. Pour les plus âgés, capables de mieux comprendre les explications du médecin ophtalmologiste et de maîtriser leurs gestes, cet examen se pratique sans anesthésie. C’est ainsi qu’à partir de 4 ans environ, le fond d’oeil peut être fait en consultation. Le fond d’oeil, qu’il soit pratiqué avec ou sans anesthésie, n’est absolument pas douloureux. Seule, l’administration préalable des gouttes nécessaires à la dilatation de la pupille peut s’avérer désagréable.

Examens complémentaires

L’examen du fond d’oeil peut être complété par une IRM (plus souvent qu’un scanner) et une échographie oculaire. La recherche de métastases dans la moelle osseuse, le squelette ou le système nerveux central n’est justifiée que si la tumeur est volumineuse et envahit l’oeil au-delà de la rétine et/ou le long du nerf optique. 

Mathilde Regnault
10/06/2014