Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Equipe Résidu tumoral et réponse au traitement

L’équipe compare la tumeur primitive avec le résidu tumoral après chimiothérapie néo-adjuvante, dans les cancers du sein de type triple-négatif et HER2 positif. Le but : mettre en évidence des marqueurs dynamiques de résistance à un traitement donné.

L’utilisation d’échantillons humains, de xénogreffes de tumeurs primitives et de lignées cellulaires permet aux chercheurs d’identifier de nouvelles voies de signalisation responsables de cette résistance. Le développement d’essais cliniques basés sur ces analyses est un objectif majeur de l’équipe.

Collaborations

  • Pour analyser les échantillons de la cohorte au niveau de la protéine, l’équipe développé la technologie de puces protéiques en phase réverse (RPPA) qui permet de mesurer, avec des anticorps spécifiques, l'expression et l’activité des protéines. Elle a créé une plateforme technologique RPPA qui est maintenant dirigée par le Dr Leanne De Koning
  • Projet européen FP7 « RATHER » qui consiste à rechercher des cibles thérapeutiques dans le cancer du sein (lobulaire et triple-négatif) pour lesquels il existe déjà des médicaments.
  • Analyses bioinformatiques des données avec l’équipe d’Emmanuel Barillot (Inserm U900)
  • Analyses in vivo des cibles dans les modèles de xénogreffes triple-négatifs avec le LIP (Elisabetta Marangoni, Didier Decaudin)
  • Analyse des épissages alternatifs des cibles avec Ivan Bièche
  • Collaborations sur le cancer du sein avec plusieurs équipes de l’Institut Curie : Marc-Henri Stern, Fatima Mechta-Grigoriou et Dominique Lallemand

Responsable : Dr Fabien Reyal

Fabien Reyal

A l’Institut Curie depuis 2008
Docteur en Sciences de la vie, biologie, santé – Université Kremlin-Bicêtre Paris VII
Docteur en médecine – Université Paris VII
Post-doc Laboratoire de thérapie expérimentale, département d’anatomopathologie – Centre de lutte contre le cancer d’Amsterdam (Pays-Bas).


L'équipe

Alice Pinheiro, ingénieur de recherche
Cecile Laurent, ingénieur de recherche
Helene Bonsang-Kitsis, doctorant
Marie-Paule Sablin
Benjamin Sadacca, doctorant
Matahi Moarii

Institut Curie
25/03/2015