Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Génétique et biologie du développement - Institut Curie / CNRS UMR 3215 / Inserm U934

Directeur de l'Unité : Edith Heard
Directeur ajoint : Yohanns Bellaïche

Découvrir le site de l'unité : ugbdd.curie.fr

L'unité de Génétique et Biologie du Développement a été inaugurée en octobre 2008, en co-tutelle avec le CNRS et l'Inserm et en partenariat avec l'UPMC.

Située dans le Pôle de biologie du développement et cancer sur le campus de Paris de l'Institut Curie, elle regroupe aujourd'hui une soixantaine de personnes réparties en sept équipes de recherche. Cette unité accueillera à terme une dizaine d'équipes, une nouvelle campagne de recrutement étant déjà engagée.

Une continuité recherche-soin

L'ambition de cette unité repose sur un concept simple, mais fondamental : mieux connaître les processus qui régissent le développement normal pour identifier l'origine des désordres pathologiques.

Au cours du développement, les cellules doivent en permanence tenir compte de repères moléculaires et physiques, qui leur permettent de percevoir leur environnement, d'interagir ou se synchroniser avec d'autres cellules, de proliférer, de prendre la décision de maintenir un état de pluripotence ou de s'engager vers la différenciation et d'acquérir une spécialisation à l'origine de fonctions tissulaires complexes.

La transformation cancéreuse peut résulter de perturbation à chacun de ces niveaux, et induire un programme spatio-temporel aberrant de différenciation, de prolifération, et de maintenance de l'identité cellulaire.

Les interactions au sein de l'Institut Curie assurent la continuité entre une recherche fondamentale et une recherche appliquée visant à l'amélioration du diagnostic des pathologies tumorales et au développement de traitements anti-cancéreux innovants.

Une trame multi-thématique et multi-disciplinaire

L'unité de Génétique et Biologie du Développement fournit une trame multi-thématique et multi-disciplinaire unique pour l'étude des évènements qui affectent l'identité cellulaire dans un contexte développemental.

A partir d'organismes modèles tels que la drosophile, la souris et le poisson zèbre, les chercheurs de cette unité étudient les mécanismes fondamentaux du développement, depuis la formation des cellules souches germinales, à la différenciation et la morphogenèse de l'embryon, jusqu'à l'acquisition de fonctions complexes.

Equipes

La voie de signalisation Notch dans les cellules souches et les tumeurs
Chef d'équipe : Silvia Fre

LincARNs dans le développement des vertébrés

Chef d'équipe : Alena Shkumatava

Polarité, division et morphogenèse

Chef d'équipe
: Yohanns Bellaïche
Décisions épigénétiques et reproduction chez les mammifères

Chef d'équipe
: Déborah Bourc'his
Epigenèse et développement des mammifères 

Chef d'équipe
: Edith Heard

Développement des cellules germinales

Chef d'équipe
: Jean-René Huynh

Cellule souche et homéostasie tissulaire
Chef d'équipe : Allison Bardin

Mécanisme de répression par les protéines polycomb
Chef d'équipe  : Raphaël Margueron

Développement des circuits neuronaux
Chef d'équipe  : Filippo Del Bene

Plateau d'imagerie :

Imagerie cellulaire et tissulaire - UMR 3215 (pict-IBiSA)
Responsable : Olivier Renaud

Institut Curie
19/10/2011