Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Les Bonnes Fées

« Ils ont besoin d'une fée, donnez-nous des ailes pour les aider »

Les Bonnes Fées

« Nous défendons les valeurs de solidarité et d’entraide et c’est à ce titre que nous avons souhaité contribuer à l’accueil, au soutien et à l’accompagnement des personnes prises en charge à l’Institut Curie et de leur entourage » explique Sylvie Tellier, Miss France 2002, présidente de l’association Les Bonnes Fées. Les Bonnes Fées assurent ainsi un atelier mensuel, pour une dizaine de femmes, dont le premier a eu lieu en juin 2016 à l’occasion des 10 ans de la Maison des Patients et des Proches de l’Institut Curie.

 

L’association Les Bonnes Fées et la Maison des Patients et des Proches de l’Institut Curie

Dans la dynamique de l’importance de l’image de soi (spécialement lors des traitements des femmes touchées par un cancer), l’association emmenée par sa présidente Sylvie Tellier, Miss France 2002, s’est rapprochée de la Maison des Patients et des Proches de l’hôpital René-Huguenin (Saint-Cloud, Hauts-de-Seine). Un travail main dans la main, les Bonnes Fées ainsi que les équipes soignantes et d’accueil de l’Institut Curie mettent tout en œuvre pour offrir à leurs patientes qui se retrouvent bousculées par les traitements (prise de poids, perte des cheveux, des sourcils et des cils, teint terne, peau sèche…) Une expérience unique où chacune est choyée, une prise en charge personnelle. Soin, maquillage, discussions, des relations fortes se nouent lors de ces ateliers complets. Astuces beauté et confidences, tout est réuni pour offrir une bouffée d’oxygène dans le quotidien de ces femmes.

« Les soins prodigués lors de ces ateliers socio-esthétiques apportent énormément de mieux-être aux patients. » commente la responsable de la Maison des Patients et des proches de l’Institut Curie.

 

Les nombreuses actions de l’association Les Bonnes Fées

« Notre association entend venir en aide aux personnes démunies, isolées, malades ou en situation d’exclusion » raconte Sylvie Tellier, « car, en une seconde magique, notre vie a basculé. Devenir Miss France, c’est avoir cette chance unique d’obtenir un premier rôle sur mesure, celui d’une princesse des temps modernes, ultra médiatisée, élue et aimée par les Français. »

Ainsi quinze Miss France emblématiques, réunies autour d’un projet commun : utiliser leur notoriété pour offrir à leur tour ce petit coup de baguette magique à ceux qui en ont besoin. C’est ainsi qu’est née, l’association Les Bonnes Fées.

Association d’intérêt général à but non lucratif, a principalement pour but d’intervenir auprès des personnes les plus démunies, atteintes de maladies et/ou isolées, enfants comme adultes. « La générosité, le respect et l’écoute des autres sont pour nous des valeurs essentielles » reprend-elle.

Opération-terrain, prises de parole, soutiens financiers : voici un petit échantillon de ce que leurs baguettes peuvent prodiguer auprès d’institutions ou associations.

Les Bonnes Fées interviennent aux quatre coins de France, sur des projets variés, des coups de cœurs et cette volonté farouche d’apporter un peu de bonheur et de réconfort dans des moments compliqués.

La vidéo de l’atelier inaugural à la Maison des Patients et des Proches

Pour contacter Les Bonnes Fées

Institut Curie
08/12/2016