Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Cheer Up, des jeunes pour des jeunes atteints de cancer

Depuis 2003, chaque semaine, les bénévoles de l’association Cheer Up se rendent dans certains centres hospitaliers de France pour fournir leur soutien aux jeunes malades de 15 à 30 ans, hospitalisés dans un service d’oncologie. Un accompagnement à distance est aussi mis en place pour certains jeunes.

© Cheer Up
© Cheer Up

Durant sa classe préparatoire, Pierre Janicot est atteint d’un cancer. Une épreuve qu’il maîtrise grâce au soutien de ses proches et en se lançant dans la conception d’un business plan pour sa future entreprise. Pendant cette période, deux évidences lui apparaissent :

  • La première : son projet personnel lui permet de mener à bien son combat contre la maladie pour en finir victorieux.
  • Et la deuxième : les jeunes se sentent seuls dans les services d’oncologie adulte car la moyenne d’âge des patients est d’environ 65 ans

C’est donc naturellement, alors qu’il intègre l’ESSEC (Ecole supérieure des sciences économiques et sociales) en 2003, qu’il décide de concevoir une fédération d’associations avec son ami Marc Sudreau, étudiant à l’EDHEC. Des bénévoles qui accompagnent les jeunes touchés d’un cancer dans la préparation de projets qui leur tiennent à cœur : telle est l’action de Cheer Up. L’association a pour but de mettre la motivation et la compétence d’étudiants à la disposition de grands adolescents et de jeunes adultes atteints de cancer pour les accompagner dans la réalisation d’un projet personnel.

L’activité à l’unité des Adolescents –Jeunes Adultes (AJA) à l’Institut Curie

En accord avec l’animatrice AJA du Département d’Oncologie Pédiatrique – Adolescents Jeunes Adultes de l’Institut Curie, les membres de la Fédération Cheer Up peuvent rendre visite plusieurs fois par semaine aux jeunes malades hospitalisés dans l’unité AJA. Les moyens de reconnaissance des membres de l’Association sont un polo bleu avec le logo de l’association sur la poitrine et dans le dos ainsi que le prénom du bénévole. Des moyens pour les accompagner sont mis en place à l’Institut Curie comme le « carnet de liaison Cheer Up » à l’unité AJA et des réunions régulières.

Cheer Up s’étend et intervient sur toute la France.

« Chaque jour, la Fédération continue de grandir pour rencontrer toujours plus de jeunes et accompagner toujours plus de projets dans toujours plus d’hôpitaux en France. » explique son président Xavier Ducurtil. Ainsi Cheer Up est présent dans une vingtaine de grandes écoles et universités en France :

  • en Ile-de-France : Centrale Paris, ENSAE, ESCP, ESSEC, HEC, Polytechnique, Supélec, Université de Paris-Dauphine, Sciences Po Paris;
  • en régions : Centrale Lille, Centrale Marseille, EDHEC, EM Lyon, Kedge Bordeaux, Neoma Rouen, NEOMA Reims, Toulouse Business School, Phelma Grenoble, Sup Aero et Audencia Nantes.

Les bénévoles interviennent ainsi dans une trentaine d’hôpitaux mais également à domicile ou à distance par téléphone. Tous ont eu au préalable un entretien psychologique individuel et une formation dédiée.

--
Corentin ARNAUD

Institut Curie
22/03/2016