Partager Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+
-A +A

imprimer la page

Les modes d’hospitalisation

Selon la pathologie, l’état de santé général et les traitements programmés, les patients peuvent passer quelques heures à quelques jours en hospitalisation. A chaque mode d’hospitalisation correspond une prise en charge spécifique.

© Christophe Hargoues / Institut Curie
© Christophe Hargoues / Institut Curie

 

 

 

 

 

  • L’hospitalisation complète. Elle désigne les séjours à l’hôpital de plusieurs jours. Typiquement, certaines interventions chirurgicales nécessitent une surveillance post-opératoire de plusieurs jours . Le patient entre alors la veille de l’opération et ressort une fois que les médecins se sont assuré que sa convalescence était en bonne voie.
  • L’hospitalisation « J zéro ». Elle consiste à faire entrer le patient le jour même de la chirurgie. Cela nécessite une transmission d’informations entre les soignants et le patient. Celui-ci doit se préparer à l’intervention. Par exemple, il ne doit plus rien manger avant minuit, la veille de l’hospitalisation, les boissons claires étant possibles jusqu’à 2 heures avant la chirurgie.
  • L’hospitalisation ambulatoire de chirurgie. Pour certaines interventions, le patient peut arriver de à l’hôpital et ressortir dans la journée, généralement entre 2 à 4 heures après l’intervention. Il s’agit de chirurgie mineure comme la tumorectomie, mais aussi de gestes périphériques, type endoscopie par exemple.
    Ce type d’hospitalisation se révèle souvent très confortable pour le patient, qui apprécie de retrouver ses proches et son environnement habituel le soir-même. Bien sûr, cette option n’est proposée que si les conditions sont réunies pour le patient. L’équipe soignante s’assure notamment que celui-ci ne restera pas seul chez lui après l’intervention. En cas de complication, le patient peut être transféré en hospitalisation conventionnelle.
    L’Unité ambulatoire de l’Institut Curie dispose aujourd’hui de 10 lits.
  • L’hospitalisation de jour. Beaucoup de traitements peuvent être administrés à l’hôpital sans que le patient ait besoin de séjourner plusieurs jours. C’est souvent le cas pour la chimiothérapie ou la radiothérapie par exemple. Le patient se voit alors fixer un rendez-vous. Une fois le traitement terminé, il peut rentrer directement chez lui.

En savoir plus

Chacun de ces modes d’hospitalisation nécessite des procédures et des démarches spécifiques. Le personnel soignant de l’Institut Curie vous guidera et vous aidera à bien vous préparer.
Pour connaître toutes les étapes de chaque type d’hospitalisation ainsi que les démarches pratiques à effectuer, téléchargez le livret d’accueil de l’Ensemble hospitalier.

Institut Curie
12/08/2015