Actualité - Dernière minute

COVID-19 : L’Institut Curie, maillon important de la chaine de soins, contribue à l’effort sanitaire

Catherine Goupillon
08/04/2020
Partager
L'Institut Curie mobilisé sur tous les fronts du soin et de la recherche face au COVID-19
COVID19

« Dans cette crise sans précédent, tous nos moyens sont tournés vers nos patients et nos soignants. L’Ensemble hospitalier modifie son organisation au jour le jour avec un professionnalisme exceptionnel : gestion et sécurité des personnels et des malades, anticipation quant aux questions relatives au sang et aux médicaments, travail en réseau inter-établissements pour les patients diagnostiqués positifs au Covid-19 mais également pour les patients atteints de cancers d’autres hôpitaux.

Les personnels du Centre de recherche sont également mobilisés pour faire face et contribuer, avec l’ensemble des parties prenantes, à l’effort national de lutte contre le Covid-19.

Nous pouvons garder confiance au regard des énergies déployées. L’Institut Curie, fort de son histoire et de son excellence, a toujours surmonté les crises et l’adversité. »

                                     Pr Thierry Philip, président du Directoire de l’Institut Curie

Toutes les informations sur L’Institut Curie mobilisé contre le COVID-19

 

Dès le début de l’épidémie de COVID-19, la direction de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie a pris les dispositions nécessaires pour assurer une continuité dans la prise en charge de ses patients tout en prenant la pleine mesure, chaque jour, du risque encouru par nos soignants L’Ensemble hospitalier accueille par ailleurs des patients atteints de cancer venant d’autres établissements.

Depuis le 1er avril, pour faire face à la lutte contre l’épidémie et la saturation des structures de réanimation des établissements de santé franciliens, l’unité de soins intensifs du site de Paris accueille des patients COVID+ non atteints de cancer. Une réorganisation de la salle de surveillance post interventionnelle permet la poursuite de prise en charge chirurgicale cancérologique lourde et urgente. 

 

« La solidarité est notre moteur face à l’épidémie du covid-19 »

Pr Pierre Fumoleau, directeur général de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie

 

« Nous avons trois objectifs : prendre en charge les patients atteints de cancer COVID positif ou COVID négatif, participer à l’effort régional en ouvrant nos lits de soins critiques aux patients COVID positif non atteints de cancer, et protéger nos personnels. Ces derniers, il faut les remercier, contribuent à la poursuite de nos activités. Nos personnels sur site, bien qu’inquiets, sont présents et assurent de manière exemplaire et professionnelle leurs missions en ces temps difficiles. 

Nous remplissons ces trois objectifs grâce à des organisations, des circuits et des pratiques adaptées et décidés en cellule de crise quotidiennement.

Dans le cadre de la prise en charge des patients atteints de cancer en Ile-de-France, nous prenons en charge ceux pour lesquels les traitements ne peuvent être initiés ou poursuivis dans les autres établissements hospitaliers, qui sont totalement mobilisés par l’épidémie en cours », précise le Pr Fumoleau.

Voir le détail de la prise en charge dans le communiqué de presse

Retrouver les interviews des médecins de l’Institut Curie

 

Du côté du Centre de recherche, l'Institut Curie a mis à disposition ses experts et ses plateformes technologiques, et développe de nouveaux projets de recherche dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19.

« Au Centre de recherche, l’heure est à la solidarité. Une solidarité forte et résolument active avec les médecins et les soignants, et une solidarité scientifique pour participer à l’effort national "

Pr Alain Puisieux, directeur du Centre de recherche de l’Institut Curie

 

"Un état des lieux des équipements, petits matériels, réactifs et des expertises a été réalisé dans l’ensemble de nos laboratoires avec pour objectif de mobiliser tous les moyens pouvant être utiles pour le diagnostic (avec développement de tests diagnostiques en lien avec l’Ensemble hospitalier) et pour la prise en charge thérapeutique des patients atteints par le Covid-19. Solidarité scientifique bien sûr, au travers du développement de projets de recherche sur le Covid-19, souvent dans le cadre de collaborations avec l’Institut Pasteur, permettant de mettre à disposition nos expertises et nos équipes, en particulier en biologie cellulaire et en immunologie." précise le Pr Puisieux.

De nouveaux projets de recherche sur la thématique « Coronavirus et Cancers » ont émergé au sein de nos équipes et sont actuellement en cours de développement :

Projet 1 : Développer des tests de dépistages à base d’anticorps, Franck Perez, directeur de recherche CNRS et directeur de l’Unité ‘’Biologie Cellulaire et Cancer’’ - UMR144 (Institut Curie / CNRS / Sorbonne Université)

Projet 2 : Identifier des molécules actives pour bloquer l’infection cellulaire du Covid-19, Franck Perez, directeur de recherche CNRS et directeur de l’Unité ‘’Biologie Cellulaire et Cancer’’ - UMR144 (Institut Curie / CNRS / Sorbonne Université) en lien avec Elaine Del Nery, responsable de la plateforme BioPhenics (Institut Curie) et en lien avec Raphaël Rodriguez, directeur de recherche CNRS et chef d’équipe dans l’Unité ‘’Chimie et Biologie de la Cellule’’ - UMR3666/U1143 (Institut Curie / CNRS / Inserm)

Projet 3 : Comprendre pourquoi le coronavirus affecte plus les personnes âgées, Nicolas Manel, directeur de recherche Inserm et chef d’équipe dans l’Unité ‘’Immunité et Cancer’’ U932 (Institut Curie / Inserm / Université de Paris)

Projet 4 : Etudier la potentialité d’un vaccin contre le Covid-19, Nicolas Manel, directeur de recherche Inserm et chef d’équipe dans l’Unité ‘’Immunité et Cancer’’ U932 (Institut Curie / Inserm / Université de Paris)

Projet 5 : Etude des mécanismes de réplication de l’ARN viral, Kristine Schauer, chargée de recherche CNRS dans l’équipe de Bruno Goud au sein de l’Unité ‘’Biologie Cellulaire et Cancer’’ - UMR144 (Institut Curie / CNRS / Sorbonne Université)

Projet 6 : Criblage de molécules anti-virales, Marie-Paule Teulade-Fichou, directrice de recherche CNRS et directrice de l’Unité ‘’Chimie et Modélisation pour la Biologie du Cancer’’ - UMR9187/U1196 (Institut Curie / CNRS / Inserm / Université Paris Saclay) en lien avec Marc Lavigne (Institut Pasteur)

Retrouver les interviews des chercheurs de l’Institut Curie

Pour aller plus loin