Actualité - International

Coopération internationale : l’Institut Curie renforce son soutien à la cancérologie au Liban

Catherine Goupillon
01/12/2020
Partager
Dans le contexte de crise économique, politique et sanitaire que traverse le Liban, l’Institut Curie a décidé de renforcer son soutien aux professionnels de la cancérologie autour de 2 axes de formation.
DRI liban

Dans le contexte de crise économique, politique et sanitaire que traverse le Liban et au lendemain de l’explosion qui a soufflé la capitale et endommagée de nombreux services hospitaliers, l’Institut Curie va renforcer son soutien aux professionnels de la cancérologie. Ce soutien se concrétise autour de 2 axes de formation en cours d’instruction et qui seront mis en œuvre dès la fin de cette année et en 2021.

Le Fellowship Curie est un programme d’accueil ambitieux qui permettra à 6 jeunes médecins libanais de venir à l’Institut Curie, tous frais payés, durant 12 mois, pour compléter leur formation en cancérologie auprès des équipes expertes (chirurgie, radiothérapie, oncologie médicale, diagnostic, etc.) Ce programme sera financé à hauteur d’un demi-million d’euros par l’Institut Curie.

Le programme de formation-action en cancérologie est en cours de préparation. Il sera délivré sur la base de 5 Master Class sur 20 mois à l’ESA (Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth – CCI de Paris) sur différentes thématiques (soins de support ; traitements, technologies et innovations ; prévention, dépistage et diagnostic ; patient expert ; gestion et transversalité). Il sera animé par des professionnels de l’Institut Curie et du Liban, travaillant en binômes. Ce projet bénéficie du soutien de l’agence française de coopération technique internationale.

« En mission au Liban en septembre dernier, nous avons rencontré nos partenaires hospitaliers pour faire l’inventaire des besoins et présenter nos propositions d’accueil et de formation en cancérologie. Nos liens avec le Liban sont étroits à travers nos conventions avec plusieurs institutions et il était important pour l’Institut Curie de renforcer son soutien dans ce contexte de crise multiple », explique le Dr Pierre Anhoury, directeur des relations internationales à l’Institut Curie.

Suite à la destruction du service de cancérologie pédiatrique de l’hôpital Saint Georges de Beyrouth, l’institut Curie va parrainer le nouveau service en construction. Les chefs de services vont se rencontrer dès novembre prochain pour discuter des normes et recommandations à prendre en compte. Les pédiatres de l’Institut Curie se rendront ensuite sur site pour accompagner son inauguration et son développement.

communiqué de presse