Actualité - Octobre rose

Octobre Rose 2020 - Cancers du sein métastatiques : près de 20% des femmes ne guérissent pas

service de presse
17/09/2020
Partager
Prendre en charge et accompagner les patientes de façon personnalisée et mettre au point les traitements de demain.
Patiente cancer du sein

En France, chaque année, le cancer du sein touche environ 59 000 femmes. De manière générale, le taux de mortalité diminue et le pronostic est bon mais il reste encore 15 à 20% des femmes qui sont en attente de solution thérapeutique car leur maladie devient métastatique. Pour cette édition 2020 d’Octobre rose, l’Institut Curie fait le point sur le cancer du sein métastatique : une pathologie complexe nécessitant une prise en charge et un accompagnement multidisciplinaires et personnalisés ainsi qu’une recherche active pour mettre au point les traitements de demain.

  • 1er centre européen de prise en charge des cancers du sein, l’Institut Curie met en synergie son expertise clinique multidisciplinaire pour des traitements personnalisés – locaux et médicamenteux – de la maladie métastatique (radiologie interventionnelle, radiothérapie, chirurgie, cimentoplastie…)
  • Une vingtaine d’essais cliniques sont en cours à l’Institut Curie pour évaluer de nouvelles molécules (dont les anticorps drogues conjuguées) et différentes associations de thérapies (chimiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie, thérapie ciblée, radiothérapie)
  • L’Institut Curie a mis en place un parcours intégré de soins de support pour accompagner les patientes dans la durée (douleur, nutrition, activité physique, maintien de l’emploi, soutien psychologique…)

« Dans les cancers du sein, nous avons d’une part, les stades précoces que l’on sait dépister et guérir, et, d’autre part, les stades métastatiques que l’on parvient à contrôler, qui s’inscrivent dans la durée mais qu’on ne sait pas guérir. La survie des patientes dépend du stade auquel on découvre la maladie », explique Dr Paul Cottu, chef adjoint du département d’oncologie médicale de l’Institut Curie.

« Notre mot d’ordre : rendre accessible aux patientes des innovations qui pourront avoir un impact majeur sur l’évolution de leur maladie et leur qualité de vie. Les pistes thérapeutiques à l’étude suscitent beaucoup d’espoir », précise le Dr Marie-Paule Sablin, oncologue médicale, chef de l’Unité d’investigation clinique (D3i) de l’Institut Curie.

« Parce que les femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique vivent globalement longtemps, il y a un enjeu et d’accompagnement, au long cours… Informer, éduquer, sensibiliser et soutenir les patientes sont les valeurs de soins promues à l’Institut Curie », explique le Dr Carole Bouleuc, chef du département interdisciplinaire de soins de support.

lire le communiqué de presse ci-contre

 

OR Chiffres
OR Chiffres