Programme Activ' à l'Institut Curie

Les soins de support : la force de la bienveillance

Emmanuelle Manck
03/11/2020
Partager
Prise en charge de la douleur, soutien psychologique, nutrition et activité physique adaptée, accompagnement social… les soins oncologiques de support ont pour vocation d’aider chaque patient à mieux vivre sa maladie et ses traitements selon ses besoins.

Variés et pluridisciplinaires, les soins de support sont aujourd’hui pleinement intégrés à la prise en charge du cancer et reconnus pour leurs bénéfices sur l’équilibre du patient, et même sur ses chances de guérison.

"L’ensemble des soins nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements spécifiques, s’il y en a" : ainsi ont été désignés les soins oncologiques de support (SOS) à l’aube du XXIe siècle.

Derrière cette sobre définition se cachent une belle idée et une révolution dans la prise en charge du cancer : assurer à chaque patient un accompagnement global prenant en compte sa douleur, son état nutritionnel, ses difficultés psychiques et sociales.

Développés en France à partir du Plan Cancer 2003-2007, les soins de support sont rapidement devenus obligatoires pour tout établissement accueillant des personnes atteintes de cancer. Au fil des années, ils se sont organisés, diversifiés, popularisés et finalement imposés comme un élément indispensable de la prise en charge de la maladie.

3/4
des Français considèrent qu’ils sont devenus aussi importants que les traitements médicaux contre le cancer.