Offre de Thèse : The RNA-binding activity of glycolytic enzymes in melanoma

Institut Curie Siège
Cette offre est expirée, il n’est plus possible de postuler
Date de clôture
Lieu(x) de travail
Orsay
Secteur
Centre de Recherche
CDD
L'Institut Curie est un acteur majeur de la recherche et de la lutte contre le cancer. Il est constitué d'un hôpital, et d'un Centre de Recherche de plus de 1000 collaborateurs avec une forte représentativité internationale.
L’objectif du Centre de Recherche de l’institut Curie est de développer la recherche fondamentale et d’utiliser les connaissances produites pour améliorer le diagnostic, le pronostic, la thérapeutique des cancers dans le cadre ducontinuum entre la recherche fondamentale et l’innovation au service du malade.

L’institut Curie a reçu un deuxième financement Cofund de la Commission Européenne pour son nouveau programme doctoral international EuReCa (Europe Research & Care). Celui-ci permet de recruter des doctorants pour une durée de 3 ans et propose un enseignement d’excellence interdisciplinaire, inter-sectoriel et international. Il intègre également un plan de développement de carrière personnalisé, du mentoring, du coaching et la possibilité d’effectuer des stages dans des institutions partenaires. Les projets de thèse de recherche en sciences du vivant couvrent les principaux axes de recherche de l’Institut Curie.

Unité de Recherche : UMR 3348 - Stress Génotoxiques et Cancer

Equipe de Recherche : Biologie des ARN en réponse des dommages de l'ADN

Directeur de Thèse : Stephan VAGNER

Description du projet de thèse
En dépit de progrès récents dans le traitement du mélanome métastatique, ce cancer reste de mauvais pronostic car une résistance survient dans la majorité des patients. Le statut métabolique des cellules tumorales, déterminé par les effets d'une cascade d'enzymes glycolytiques (GE), est un paramètre essentiel de la biologie du mélanome. Des données récentes ont démontré que certaines GE interagissaient avec des ARNm et influencent leur niveau de traduction. Les objectifs de la thèse sont (i) d'identifier les ARNm régulés au niveau de leur traduction par liaison directe aux GE, au cours de la résistance aux thérapies ciblées anti-cancéreures/immunothérapies du mélanome, (ii) de définir les mécanismes de régulation de la traduction par les GE et (iii) d’évaluer l’intérêt de cibler les interactions GE-ARNm pour relever la résistance aux traitements et/ou d’utiliser les interactions GE-ARN comme marqueur théranostique.

Conditions d’éligibilité

  • Les candidats ne doivent pas avoir résidé, travaillé ou étudié en France plus de 12 mois dans les 3 années précédant la date de fin de l’appel à candidatures, le 9 janvier 2020.
  • A la date-limite de l’appel à candidatures, les candidats doivent être dans les 4 premières années de leur carrière de recherche (expérience de recherche à temps-plein) et ne doivent pas avoir obtenu de thèse de doctorat.
  • Anglais courant exigé
  • Les candidats doivent être en possession d’un diplôme de Master européen ou d’un diplôme de Master équivalent leur permettant de poursuivre en thèse de doctorat.

Date de démarrage :  1er Septembre 2020

Comment postuler : Plus d’informations et candidature :  https://training.institut-curie.org/eureca

Exemple : +33112365489.
Seuls les PDF sont acceptés.