De la recherche aux soins

Céline Giustranti
01/04/2017
Partager
Accélérer le processus qui conduit l’innovation scientifique vers une meilleure prise en charge des patients, tel est l’objectif de l’Institut Curie. Une volonté qu’illustre parfaitement la recherche translationnelle et la recherche clinique.
recherche-labo2

A travers son projet d’établissement, l’Institut Curie a pour l’ambition de construire le Comprehensive Cancer Center de demain. Médecine de précision, immunothérapie, épigénétique, l’Institut Curie a pris toute la mesure des nouvelles avancées et entend s’adapter et se réorganiser pour offrir à nos patients le bénéfice de ces découvertes.

Pour cela, l’Institut Curie peut s’appuyer sur des bases solides : l’excellence, scientifique et médicale, et la vision humaine de nos équipes. Des valeurs que nous avons héritées des plus brillants pionniers de la lutte contre le cancer, Pierre et Marie Curie, et qui nous animent depuis plus d’un siècle

La recherche translationnelle, premier pas vers la clinique

À l’instar d’un catalyseur, la recherche translationnelle rapproche médecins et chercheurs pour transformer les découvertes fondamentales en applications cliniques. Le département de recherche translationnelle a pour mission d’accélérer le processus qui conduit l’innovation scientifique vers une meilleure prise en charge des patients. Pour cela, il  met à disposition des cliniciens et des chercheurs de l’Institut Curie des moyens humains et technologiques  permettant le développement de projets à caractère appliqué dans le diagnostic ou le traitement des cancers. Ce département créé en 2003, est aujourd’hui dirigée par Sergio Roman-Roman. Son objectif est de promouvoir des projets collaboratifs associant chercheurs et médecins, pour transformer des découvertes scientifiques en applications chez le patient.

Toutefois la recherche translationnelle se déploie bien au-delà du département éponyme grâce au développement d’une culture, d’un langage et de connaissances communs, comme l’illustre le programme médico-scientifique.

Nos engagements

  • Promouvoir les coopérations originales dans tous les laboratoires dans un esprit d’ouverture vers nos partenaires extérieurs
  • Développer une culture commune entre médecins et chercheurs

Déployer la recherche clinique

Innover ne suffit pas. Il faut aussi que les progrès médicaux bénéficient au plus grand nombre de patients. Chacun doit pouvoir accéder aux avancées de la recherche.

À l’Institut Curie, près d'un patient sur cinq est ainsi d’ores et déjà inclus dans des essais cliniques interventionnels et ce chiffre est amené à augmenter dans les années à venir, avec un objectif de 30 % à l’horizon 2020.

L’institut est d'ailleurs largement reconnu pour ses capacités d’innovation et d’application des progrès scientifiques au chevet du patient. Il dispose de nombreux labels à l’appui :

label Direction de la recherche clinique et de l’innovation (DRCI), délivré par le ministère de la Santé, pour ses activités de promotion d’essais cliniques ;

label Centre de Recherche clinique (CRC), également délivré par le ministère, pour ses activités d’investigation ;

label Centre d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) de l'INCa pour les essais de phases précoces, chez l’adulte et chez l’enfant

label SiRIC, site de recherche intégré sur le cancer, également sous l’égide de l’INCa.

Depuis toujours, l’institut cultive un continuum entre les soins et la recherche, comme l’avait imaginé Marie Curie. Son programme médico-scientifique vise à renforcer ces interactions entre recherche fondamentale, clinique et translationnelle.

Nos engamements

Offrir aux patients la meilleure prise en charge passe par le développement des technologies de demain.

À cette fin l’Institut Curie s’engage à :

• continuer à innover en radiothérapie ;

• déployer un plateau technique de radiologie interventionnelle

• inclure 1 patient sur 3 dans des essais cliniques ;

• développer la médecine génomique ;

• donner accès aux analyses oncogénétiques et

moléculaires à tous les patients d’Île-de-France.

5
équipes de recherche translationnelle labellisées SiRIC
40
lits dédiés aux essais précoces à terme