Faire de l’Institut Curie une référence du Transfert de Technologies en cancérologie

Catherine Goupillon
25/09/2017
Partager
L’Institut Curie vient d’adopter une stratégie ambitieuse pour la valorisation de la recherche et les partenariats avec les entreprises innovantes.
Amaury Martin

Fidèle au modèle imaginé par Marie Curie en 1909, ce nouveau souffle permettra de renforcer les interactions entre recherche et soins, afin de transformer au plus vite les résultats des recherches issues des laboratoires en applications médicales au bénéfice du plus grand nombre.

Une nouvelle impulsion pour le Transfert de Technologies, au cœur de la stratégie de l’Institut Curie

L’Institut Curie s’inscrit dans une nouvelle dynamique pour accompagner ses chercheurs et médecins en matière de protection, valorisation et commercialisation de leurs inventions, et renforce le soutien pour la mise en place de collaborations avec les entreprises innovantes.

« L’objectif est d’optimiser l’identification, la promotion et la valorisation de l’ensemble des ressources scientifiques, technologiques et médicales de l’Institut Curie dans une approche d’innovation ouverte » déclare Amaury Martin, à la tête depuis 2016 de la Direction de la Valorisation et des Partenariats Industriels de l'Institut Curie et de l'Institut Carnot Curie Cancer. « Nous avons l’ambition de faire de l’Institut Curie une référence du Transfert de Technologies en cancérologie qui intègre pleinement le continuum recherche fondamentale, translationnelle et clinique ».

Deux priorités sont placées au cœur du nouveau plan d’action : développer la détection précoce et la maturation des innovations et accélérer la dynamique d’identification et d’accompagnement de projets de start-ups issus des inventions des équipes de l’Institut Curie.

Ce projet, favorisant l’innovation et l’interdisciplinarité, s’inscrit pleinement dans le Programme Médico-Scientifique de l’Institut Curie (PMS) dont l’ambition est d’être l’un des Comprehensive Cancer Centers majeurs du 21e siècle en Europe et dans le monde.

« L’Institut Curie doit être moteur pour accompagner les évolutions que traverse actuellement la société, particulièrement dans la définition de la place à accorder à l’innovation. Le défi sera de trouver un juste équilibre entre une recherche ouverte répondant à des questions scientifiques fondamentales et de veiller au transfert des innovations associant au plus tôt des entreprises partenaires avec la condition d’un juste partage des revenus pour maintenir la capacité d’investissement de l’Institut. Pour cela, il est nécessaire que l’Institut Curie continue de s’ouvrir sur l’écosystème d’innovation dont PSL Valo, les établissements du Cancéropôle d’Ile-de-France (Gustave Roussy, Institut Pasteur, AP-HP), les co-tutelles (Inserm, CNRS, universités), les Sociétés d’accélération de Transfert de Technologie (SATT) ou encore le réseau des Instituts Carnot », ajoute Amaury Martin.

> voir la stratégie en détail dans le communiqué de presse