Le Centre Hospitalier de Versailles et l’Institut Curie renforcent leur coopération sur la prise en charge des malades atteints de cancer

Service de presse
30/04/2021
Partager
L’objectif de ce partenariat est de garantir à la fois l’accès à des soins de qualité, innovants, mais aussi d’offrir la possibilité pour les patients d’accéder aux essais cliniques au plus près de leur domicile.
Patient consultation

Le Centre hospitalier de Versailles (CHV), établissement support du groupement hospitalier de territoire 78 Sud, et l’Institut Curie ont signé une convention de partenariat afin de renforcer des liens déjà existants entre les deux établissements, développer des nouvelles complémentarités et offrir aux patients un parcours de cancérologie commun entre l’hôpital et le centre de lutte contre le cancer. L’objectif de ce partenariat est de garantir à la fois l’accès à des soins de qualité, innovants, mais aussi d’offrir la possibilité pour les patients d’accéder aux essais cliniques au plus près de leur domicile.

Des liens existants depuis plusieurs années

Le Centre Hospitalier de Versailles et l’Institut Curie collaborent déjà sur la prise en charge de plusieurs cancers : cancers ORL et thyroïde, cancers broncho-pulmonaires, cancers mammaires, cancers digestifs, hématologie, sarcomes, oncologie médicale. Ces liens de collaboration permettent aux patients pris en charge à l’hôpital André Mignot de bénéficier des techniques de recours proposés par l’Institut Curie. Ils renforcent par ailleurs le rôle majeur du CHV dans la prise en charge des cancers.

Le Centre Hospitalier de Versailles offre une prise en charge complète des principales tumeurs hématologiques et cancers de l’adulte et de l’enfant. Quel que soit l’âge, le sexe, le type de maladie, le stade auquel est découvert le cancer, les patients peuvent bénéficier d’un suivi de haut niveau.

Equipements de pointe et traitements innovants

Pour garantir la qualité des soins prodigués, le CHV dispose d’un plateau technique de pointe et d’équipes performantes. Le CHV dispose de toutes les thérapies ciblées développées, et la collaboration avec l’institut Curie permettra aux patients un accès élargi aux traitements en développement.

3 questions au Docteur Sophie BARTHIER, responsable de l’oncologie médicale au CHV

Le Docteur Sophie BARTHIER a été responsable de la consultation de dépistage à l’Hôpital Antoine-Béclère pendant plus de 10 ans. Elle a rejoint les équipes du CHV en août 2020 en tant que responsable de l’oncologie médicale.

Quels sont, selon vous, les enjeux d’un partenariat entre le CHV et l’Institut Curie ?

Il s’agit de renforcer une coopération déjà existante entre le CHV et l’Institut Curie, qui prend en compte le rôle de recours et de référence de l’institut Curie pour certaines spécialités. La dimension du partenariat porte à la fois sur les dimensions de soins, d’enseignement et de recherche.

Quel est le bénéfice direct pour les patients atteints de cancer ?

Il s’agit tout d’abord de permettre à nos patients du territoire de bénéficier d’un parcours de cancérologie commun entre les deux établissements, de favoriser les prises en charge sur le territoire, tout en permettant l’accès à l’expertise d’un centre anti cancéreux. Il s’agit ensuite de permettre aux patients atteints de cancer d’améliorer l’accès aux essais cliniques, y compris aux essais de phase 1.

Comment voyez-vous le lien avec les correspondants de ville pour ces parcours ?

Je suis attachée à la notion de parcours des patients atteints de cancer, ayant été en charge d’une consultation de dépistage pendant de nombreuses années. La relation ville-hôpital revêt dans ce cadre un axe de coopération très important car il permet d’apporter aux patients la meilleure prise en charge dans les meilleurs délais. Les médecins traitants du territoire disposent d’un numéro d’accès direct au service d’oncologie médicale du CHV afin que nous puissions leur apporter conseil et expertise autant que de besoin.

2 questions au Pr Roman Rouzier, Directeur Délégué de l’Institut Curie - Saint-Cloud

Le Professeur Roman Rouzier est chirurgien avec une spécialisation en tumeurs gynécologiques et mammaires. Professeur des Universités en gynécologie à l’Université de Versailles Saint-Quentin, il est Directeur Délégué de l’Institut Curie - Saint-Cloud dont il coordonne le projet médical, scientifique et architectural.

> De quelle manière ce partenariat avec le Centre Hospitalier de Versailles peut-il améliorer l’accès aux soins ?

Aujourd’hui, la prise en charge des patients atteints de cancer doit s’intégrer dans un réseau de soins impliquant différents niveaux, adaptés à la complexité et au niveau d’expertise requis pour chaque situation. En cela, le partenariat avec le Centre Hospitalier de Versailles présente un intérêt réel pour les patients, en terme d’accès aux soins de recours mais aussi d’accès à l’innovation. Nous mutualisons ainsi nos forces pour consolider une offre de qualité et de prise en charge optimale dans les Yvelines.

> Quel intérêt des postes partagés pour les médecins qui sont impliqués dans ce partenariat ?

Ce nouveau partenariat se décline à travers la mise en place de postes partagés entre l’Institut Curie et le CH de Versailles. Ces postes sont précieux pour installer une véritable synergie entre les établissements car ce sont ces médecins qui font le lien et sont au cœur de ce modèle de soin régional. Leur existence optimise non seulement la prise en charge des patients et la formation des médecins mais elle est également bénéfique pour les institutions et les territoires.

Contacts presse :

CH Versailles : Sylvaine Kerouault : 01 39 63 84 21 – communication@ch-versailles.fr
Institut Curie : Elsa Champion – 07 64 43 09 28 - elsa.champion@curie.fr

 

 

 

Télécharger le communiqué de presse