PrediLife et l’Institut Curie annoncent une collaboration pour la réalisation des analyses génétiques...

Service de Presse
14/05/2019
Partager
...du test nouvelle génération de prédiction de risque du cancer du sein MammoRisk®
CP PrediLife et l’Institut Curie

PrediLife, société développant des solutions innovantes de prédiction de risque de pathologies pour une médecine personnalisée, annonce sa collaboration avec l’Institut Curie dans le cadre du lancement de la nouvelle génération de MammoRisk®, un test de prédiction de risque de cancer du sein qui intègre maintenant un score polygénique issu d’un test salivaire.

Le cancer du sein : deuxième cause de mortalité dans le monde chez les femmes
 

Le cancer du sein, deuxième cancer le plus fréquent au niveau mondial avec 2,1 millions de nouveaux cas par an est à l’origine de plus de 620.000 décès annuels. Le dépistage généralisé actuel mis en place dans de nombreux pays représente une avancée majeure de santé publique mais présente certaines limites : programmé à partir de 50 ans, risque de sur-diagnostic, problématique des cancers se développant entre deux mammographies, faux-positifs… Ce constat souligne la nécessité d’intégrer aux programmes actuels de dépistage des solutions nouvelles.

MammoRisk ® : un test de prédiction et de prévention de risque du cancer du sein

Conçu pour être prescrit par des médecins, MammoRisk ® est un test de prédiction de risque du cancer du sein complémentaire à la mammographie qui intègre 5 facteurs de risque : l’âge de la femme ; la densité mammaire ; le nombre d’antécédents familiaux (0, 1, ou +) ; un antécédent ou non de biopsie mammaire et un score polygénique calculé à partir des dernières publications scientifiques. Ce score est le résultat de l’analyse de centaines de milliers de variations ponctuelles du génome ou polymorphismes ou encore SNPs (polymorphisme d'un seul nucléotide). Ces variations fréquentes dans la population générale sont des polymorphismes. Certains de ces polymorphismes ont été associés à une augmentation du risque de cancer du sein. Pris un à une, ces polymorphismes ont un faible impact ; par contre certaines de leur combinaison ont un impact important sur le risque de cancer du sein, comparable aux autres facteurs reconnus tels que la densité mammaire ou les antécédents familiaux 1er degré.

Une collaboration ambitieuse

La collaboration entre PrediLife et l’Institut Curie va permettre dans un premier temps l’étude d’une centaine de polymorphismes associés à un sur-risque de cancer du sein, l’Institut Curie réalisant les analyses génétiques intégrées dans le score MammoRisk ® Dans un second temps, Predilife et l’Institut Curie vont développer des projets de recherche en capitalisant sur la complémentarité de l’expertise de l’Institut Curie dans le cancer du sein, premier centre Européen pour la prise en charge des femmes atteintes de cancers, et la capacité de Predilife à développer et commercialiser ces tests.

Pour le Pr Dominique Stoppa Lyonnet, Responsable du service de génétique de l'Institut Curie et Professeur à l’Université Paris-Descartes :

 

« L’approche proposé par Predilife intégrant différents facteurs et en particulier la combinaison de SNPs est intéressante, y compris chez les femmes porteuses d’une prédisposition génétique héréditaire (e.g. BRCA1, BRCA2). L’objectif de cette collaboration est de réaliser une partie du test MammoRisk ® et à terme, d’accélérer les projets de recherche du Service de Génétique de l’Institut Curie déjà en cours dans ce domaine ».

 « Cette collaboration souligne la capacité de la plate-forme de génomique de l’Institut Curie à fournir à des partenaires académiques ou industriels comme Predilife, des outils technologiques pour des analyses génomiques à haut débit. »

complète David Gentien, responsable de la plateforme de génomique de l’Institut Curie.

Stéphane Ragusa, Fondateur et Président Directeur Général de PrediLife commente :

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec l’Institut Curie, l’un des plus grands centres de lutte contre le cancer de renommée internationale. Ce partenariat valide la fiabilité de notre solution de prédiction de risque de cancer du sein.  Avec le volet génétique que nous y avons intégré, MammoRisk® devient l’unique test disponible qui prend en compte les trois piliers nécessaires à une prédiction fiable et personnalisée des risques du cancer du sein, dans la population générale : les données cliniques, la densité mammaire, et les polymorphismes génétiques. »
 

Amaury Martin, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer conclut :

« Cet accord est un bel exemple de la stratégie intégrée mise en œuvre à l’Institut Curie pour associer à la fois les cliniciens, les chercheurs et des entreprises partenaires dans une logique de co-développement. Cela démontre l’attractivité du label Institut Carnot pour le développement de la recherche partenariale et renforce le positionnement de l’Institut Curie comme un acteur de référence dans le développement et l’utilisation de nouvelles technologies visant à améliorer la prise en charge des patients ».