Thérapies ciblées

Mathilde Regnault
24/03/2017
Partager
Contrairement aux chimiothérapies « classiques », les thérapies ciblées consistent, comme leur nom l’indique, à cibler une particularité de la cellule cancéreuse. Aujourd’hui, une trentaine de thérapies ciblées sont disponibles.
Traitement du cancer - Thérapies ciblées

Que sont les thérapies ciblées ?

Elles ont révolutionné les traitements contre le cancer. Les thérapies ciblées consistent à cibler une particularité de la cellule cancéreuse et à bloquer cette cible, impliquée dans la chaîne d’informations responsable de la prolifération des cellules. Ainsi, la cellule cancéreuse ne peut plus se reproduire. Ces thérapies sont donc basées sur le profil moléculaire de la tumeur et non plus sur son emplacement : une même thérapie peut fonctionner pour des cancers sur des organes différents, s’ils portent une même particularité moléculaire. Pour le savoir, il faut analyser l’ADN de la cellule cancéreuse et partir à la recherche d’anomalies pour lesquelles une thérapie ciblée peut fonctionner. Elles sont souvent prescrites en complément de la chimiothérapie.

Aujourd’hui, il existe une trentaine de thérapies ciblées, réparties en plusieurs familles : les anticorps, qui vont s’attaquer à une cible précise à la surface de la cellule, et les inhibiteurs qui vont plutôt se rendre à l’intérieur de la cellule pour bloquer une étape de la reproduction.

En 2013, une autre forme de thérapie ciblée a connu un véritable essor, basée sur les inhibiteurs de checkpoints immunitaires. Les chercheurs se sont rendu compte que les cellules cancéreuses avaient parfois le pouvoir de faire baisser les défenses immunitaires qui auraient pu les évacuer de l’organisme. Certaines thérapies permettent aujourd’hui de bloquer les récepteurs des lymphocytes sensibles aux attaques cancéreuses : ils ne sont pas supprimés et peuvent continuer à exterminer les cellules cancéreuses. Le traitement aide ainsi l’organisme à se défendre lui-même contre le cancer. Ces techniques donnent aujourd’hui des résultats prometteurs dans le traitement de cancers habituellement de mauvais pronostic tels que certains cancers du poumon ou de la vessie.

La prise en charge par thérapie ciblée à l’Institut Curie

  • La recherche clinique est très active, aussi bien pour la classique chimiothérapie que pour les thérapies ciblées, qui ont aujourd’hui le vent en poupe. L’Institut Curie participe activement à ces essais. En 2012, il a notamment lancé Shiva, un essai clinique innovant dans lequel le choix thérapeutique est basé entièrement sur le profil moléculaire de la tumeur, en faisant abstraction de la localisation tumorale. La première étape de l’essai a permis de démontrer que, grâce aux plateformes d’analyse, il était possible de réaliser la carte génétique de la tumeur des patients en moins de 4 semaines afin de les traiter de façon personnalisée.
  • En 2014, l’Institut Curie a également mis en place la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) moléculaire. Objectif : proposer aux patients atteints de cancers métastasés, rares ou réfractaires aux traitements standards les thérapies ciblées les plus adaptées.