Nommer l’Institut Curie bénéficiaire de son assurance-vie

Catherine Ricatte
20/10/2020
Partager
L’assurance-vie est un moyen simple de soutenir efficacement l’action de l’Institut Curie. Vous donnez ainsi du sens à votre épargne, en la mettant au service de la lutte contre le cancer. Les informations clés à savoir sur cette page.
Formulaire
Aller directement à la section

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance-vie est un contrat d’épargne souscrit auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque. Ce type de contrat permet de se constituer un capital et de le valoriser, pour vous ou pour les bénéficiaires que vous avez désignés.

L’assurance-vie présente un double avantage : vous pouvez épargner progressivement pour bénéficier ensuite d’une rente ou d’un capital à la fin du contrat. C’est le « contrat en cas de vie ». Vous pouvez également souscrire un « contrat en cas de décès »: après votre décès, le ou les bénéficiaires que vous avez désignés recevront une certaine somme.

Vous pouvez choisir l’un ou l’autre de ces contrats ou une version mixte, qui garantit à la fois le versement d’un capital en cas de décès de l’assuré, mais aussi la constitution d’une épargne.

Les démarches pour souscrire à une assurance-vie sont simples. Il vous suffit de vous rendre chez votre banquier ou votre assureur. Avec lui, vous définirez plusieurs critères :

  • le montant de votre apport initial
  • le montant et la périodicité de vos éventuels versements complémentaires
  • le type de support financier en fonction de vos objectifs (prendre des risques pour optimiser la rentabilité, préserver votre capital…)
  • le ou les bénéficiaires d’un capital après votre décès. Ce bénéficiaire peut également être désigné plus tard en cours de contrat.

Lorsque vous le souhaiterez, vous pourrez dénouer votre contrat en capital, idéalement au moins 8 ans après l’avoir conclu, pour bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse.

Assurance vie : nommer l'Institut Curie bénéficiaire

Vous souhaitez désigner l’Institut Curie comme bénéficiaire de votre assurance-vie après votre décès ? C’est très simple : il suffit de le mentionner dans le contrat que vous allez signer avec votre banquier ou votre assureur. Stipulez très clairement Institut Curie, 26, rue d’Ulm, 75248 Paris Cedex 05.

Vous n’avez pas besoin de passer par votre notaire car l’assurance-vie est réglée hors succession. Il est tout de même bon de l’en informer, dans un souci de transparence. Vous pouvez également entrer en contact avec le service des Legs de l’Institut Curie, qui pourra notamment vous guider dans votre démarche si besoin.

Après votre décès, l’Institut Curie recevra le produit de votre contrat. En tant que fondation privée reconnue d’utilité publique, il est exonéré de tous droits de succession : la totalité des sommes versées seront ainsi consacrées à la lutte contre le cancer.

Les contrats d’assurance-vie sont aujourd’hui devenus indispensables pour notre fondation. Ils permettent de contribuer au financement de nouveaux programmes de recherche mais aussi d’investir dans du matériel de haute-technologie.

Par exemple…

  • Acheter une armoire informatisée pour sécuriser l’administration des médicaments coûte 30000 euros
  • Financer un programme de recherche innovant pendant un an, comme « Cancer du sein, mobilité et invasion cellulaire » : 153000 euros
  • Acquérir du matériel de précision, tel qu’un microscope confocal à haute résolution pour filmer les phénomènes très rapides dans les tissus : 400000 euros

Assurance-vie : ils ont nommé l'Institut Curie bénéficiaire

J’ai pris conscience à ce moment du fléau que représente le cancer, qui touche des hommes et des femmes de tous âges mais aussi des enfants. Je voulais agir, faire quelque chose pour aider ceux qui luttent au quotidien contre cette terrible maladie. C’est ainsi que je suis devenue donatrice de l’Institut Curie. Je savais que mes dons soutiendraient des programmes de recherche innovants, et participeraient aux avancées contre le cancer. Il y a peu de temps, j’ai appris que mon épargne, plus particulièrement mon assurance-vie, pouvait être transmise à l’Institut Curie après mon décès. L’Institut étant une fondation reconnue d’utilité publique, aucun droit ne sera prélevé lors de sa transmission. En mentionnant l’Institut Curie comme bénéficiaire de mon contrat d’assurance-vie, je peux transmettre très simplement une partie de mon épargne à l’Institut, le reste de mes biens allant à ma fille qui approuve mon choix. Un geste pour prolonger mon engagement et aider la recherche sur le cancer en souvenir de ma mère disparue trop tôt. 

Anne-Marie L., de Besançon 

Je suis veuf, j’ai un fils, des petits-enfants et des arrière-petits-enfants. Je ne voulais pas porter atteinte à la part que leur réserve la loi. Mais je cherchais aussi un moyen souple et discret de transmettre une somme d’argent assez importante « en héritage » à l’Institut Curie, sans risque de laisser derrière moi le règlement d’une succession plus longue et plus coûteuse. Il m’a été conseillé de souscrire une assurance-vie au profit de l’Institut Curie. La Fondation pourra ainsi percevoir directement un capital exonéré de droits de succession, qui sera affecté au programme de recherche ayant le plus besoin de financement à ce moment-là. 

 Georges S. 

    Contactez-nous
    Catherine Ricatte
    Chargée des relations testateurs et donateurs
    Direction des relations donateurs
    Paris
    Catherine Ricatte
    Vos dons sont essentiels

    Nous vous assurons une totale confidentialité et le respect de vos volontés.
    L’Institut Curie, en tant que fondation reconnue d’utilité publique, est exonéré de tout droit de succession et de mutation.
    L’intégralité de votre legs, donation ou assurance-vie est utilisée pour faire progresser la recherche et les soins

    Rapport annuel 2019

    Contacter Catherine Ricatte, Responsable des relations donateurs et testateur

    Téléphone : 01.56.24.55.34

    Email : catherine.ricatte@curie.fr