Hypnose et hypno-sédation

Approches complémentaires : l'équilibre autrement

Emmanuelle Manck
03/11/2020
Partager
Hypnose, sophrologie, acupuncture, auriculothérapie, relaxation… en plus des soins oncologiques de support classiques, différentes approches complémentaires sont utilisées pour retrouver plus de bien-être mental et physique, soulager la fatigue, certaines douleurs ou effets secondaires des traitements.

Aujourd’hui très populaires, elles sont proposées par des praticiens médicaux ou paramédicaux de thérapies complémentaires en hôpital, en clinique, pendant le séjour ou en consultation externe, parfois dans un cadre associatif.

Les personnes atteintes de cancer ont de plus en plus souvent recours aux thérapies complémentaires

relève ainsi le Dr Stéphanie Träger, oncologue médicale et membre de l’Association francophone pour les soins oncologiques de support (Afsos).

Parmi celles-ci, seulement quelques-unes comme l’hypnose ou l’acupuncture ont montré des bénéfices dans certains cancers, par exemple sur la douleur ou les bouffées de chaleur, mais il n’y a aucune raison d’exclure les autres dès lors qu’elles apportent un mieux-être au patient et ne mettent pas sa santé en danger. Aujourd’hui, les médecins en parlent avec leurs patients sans les juger, et c’est une bonne chose : en réconciliant les thérapies conventionnelles et complémentaires, on se rapproche de la santé telle qu’elle est définie par l’OMS, un état de bien-être global qui va au-delà de la prise en charge de la maladie 

 conclut l’oncologue.

 

Zoom sur 5 thérapies complémentaires