recherche clinique

L'immunothérapie, un outil complet dans la lutte anticancer

Emilie Gillet
03/08/2020
Partager
« Aujourd’hui, il n’est plus question de mettre en doute l’ importance cruciale de l’ immunité dans la lutte anticancer », déclare le Dr Jérôme Galon, du Centre de recherche des Cordeliers (Paris). De nombreuses immunothérapies sont déjà utilisées pour soigner certains cancers, ou en cours d’essai pour évaluer leur intérêt pour d’autres types de tumeurs.

Mais il est aussi indispensable de mieux comprendre le fonctionnement de ces nouvelles thérapies et tous les mécanismes de l’immunité anticancer. Pour Jérôme Galon,

Il faut s’ intéresser au système immunitaire d’un malade dès les premières étapes de sa prise en charge.

Avec ses collègues du laboratoire d’immunologie et cancérologie intégrative, ils ont ainsi mis au point en 2018 le test Immunoscore qui permet de prédire « l’évolution d’un cancer du côlon et sa réponse à la chimiothérapie en fonction de la présence de lymphocytes T dans la tumeur ».

Et l’année dernière, ils ont par ailleurs montré que, lors d’un cancer du poumon, la réponse immunitaire s’active dès l’apparition de lésions précancéreuses, mais aussi les mécanismes chargés de la bloquer et donc de favoriser la progression du cancer. Dès lors, on pourrait envisager d’utiliser l’immunothérapie à des stades très précoces afin de lutter contre le développement de cancer du poumon chez les personnes les plus à risques.