Actualité - Distinction

Céline Vallot, médaille de bronze du CNRS 2018

Alizée Lacroix
19/11/2018
Partager
Céline Vallot, à la tête de l’équipe Dynamique de la plasticité épigénétique dans le cancer a reçu le 19 novembre 2018 la médaille de bronze du CNRS. Un prix qui récompense chaque année le travail d'un chercheur prometteur dans son domaine.
Céline Vallot

Chaque année le CNRS récompense celles et ceux qui ont le plus contribué à son rayonnement et à l’avancée de la recherche. Cette année, Céline Vallot, chercheuse à l’Institut Curie, à la tête de l’équipe Dynamique de la plasticité épigénétique dans le cancer a reçu la médaille de bronze du CNRS 2018. Une prestigieuse distinction venant récompenser son travail de recherche en épigénétique au CNRS (UMR7216), à l’Université Paris 7 et depuis 2017 au sein de l’Institut Curie.

Recevoir la médaille de bronze du CNRS est un grand honneur, je le perçois comme une reconnaissance, mais surtout comme un encouragement pour les années à venir. Grâce à cette récompense, j’espère donner de la visibilité à mon équipe et à nos travaux. 

Céline et son équipe cherchent à comprendre la dynamique d’acquisition des altérations épigénétiques au cours de la tumorigénèse et en réponse à la chimiothérapie, à évaluer leur stabilité au cours du temps et à caractériser leur lien avec le phénotype tumoral. Ces questions sont des prérequis à l’utilisation de ces altérations comme cibles thérapeutiques.

Une des forces de notre équipe est d’avoir une expertise approfondie aussi bien dans l’exploration de données qu’en biologie moléculaire. Nous développons des approches pluri-disciplinaires pour comprendre la complexité des modifications épigénétiques dans les cellules cancéreuses, et ce à l’échelle de la cellule individuelle. 

L’équipe est par ailleurs labellisée SiRIC (Site de Recherche Intégrée sur le Cancer) et est soutenue par le programme ATIP–Avenir.

Parcours

2009 : Doctorat en cancérologie et biologie moléculaire de l’université Paris Sud (laboratoire Compartimentation et dynamique cellulaires)

2013 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au laboratoire Epigénétique et destin cellulaire

2016 : Lauréate ATIP-Avenir

2016 : Prix Paoletti du CNRS

2017 : Création de l’équipe recherche, labellisée Recherche translationnelle (SiRIC), sur la dynamique des altérations épigénétiques dans le cancer à l'Institut Curie