Actualité - Innovation

Défendre et promouvoir les droits des femmes à avoir des responsabilités en sciences

Nathalie Boissière
05/03/2018
Partager
le 8 mars, c'est la Journée internationale des droits des femmes etl’occasion de faire le point sur l’engagement des femmes en science. Fondé par la Prix Nobel Marie Curie, l’Institut Curie œuvre afin que la communauté scientifique évolue en faveur d’une plus grande confiance envers les femmes.
Journée de la femme info 1

A l’Institut Curie, près de 57 % des médecins et-ou chercheurs et plus de 69 % des cadres sont des femmes (Source Bilan social 2016 Institut Curie). L’Institut Curie peut donc être fier de la place qui est donnée aux femmes lorsque l’on compare ces données à la situation européenne : 56 % des doctorants sont des doctorantes issues des filières scientifiques en Europe (données 2015). Toutefois, force est de constater que plus le niveau de responsabilité augmente plus la proportion de femmes diminue. Moins de 30% des chercheurs dans le monde sont des femmes, et elles demeurent rares aux échelons supérieurs de la recherche et de la prise de décision en science (Source UNESCO). En Europe, la proportion de femmes plonge à 20% chez les professeurs d’université et baisse encore jusqu’à 15,5 % chez les directeurs de laboratoire (Source LIBRA).

Journée de la femme info 2

Tous, héritiers de Marie Curie

Fondé en 1909 par Marie Curie, première femme à avoir reçu un prix Nobel, l’Institut Curie n’a de cesse de reconnaitre le talent des femmes en science, envers et contre tous dans une société dirigée majoritairement par les hommes. C’est en effet Irène Joliot-Curie, la fille physicienne de Pierre et Marie Curie, qui prendra la succession de sa mère lorsque cette dernière se retire pour cause de maladie.

Plus proche de nous, c’est une femme, la biologiste de renom Geneviève Almouzni qui prend en 2013 la direction du Centre de recherche de l’Institut Curie. "La personnalité et l’œuvre de Marie Curie, en particulier son ouverture internationale et sa vision interdisciplinaire, représentent une vraie source d'inspiration pour nous tous. En tant que directeur du Centre de Recherche, je ressens intensément la valeur de cet héritage. Son courage et sa détermination font honneur à la science et aux femmes. Elle a su en maintes occasions mobiliser les ressources nécessaires pour faire avancer ses recherches et n’a jamais hésité à s’engager pour faire progresser notre société. » déclarait-elle alors.

Ce que les pionnières de l’Institut du Radium ont réalisé, en tant que scientifiques et en tant que femmes, nous permet d’être ce que nous sommes et où nous sommes aujourd’hui. Nous souhaitons nous montrer dignes de cet héritage dans un monde d’une nouvelle dimension, où disciplines et approches différentes s’interconnectent. Les jeunes femmes qui se lancent dans une carrière scientifique ont de vastes terrains à explorer : valorisez votre ambition, votre créativité et votre curiosité, tout en restant dans la vie ! Depuis Marie Curie, la position sociale des femmes a évolué. Mais peut-être devons-nous, au-delà des lois et des symboles, agir individuellement et au quotidien pour gagner en confiance en soi et ainsi faire encore bouger les esprits. Il nous faudra travailler chaque jour pour apprendre à fonctionner ensemble en intelligence et en synergie.

Faisant la transition entre deux siècles, la vie de Marie Curie, au parcours scientifique exceptionnel, est digne de l’Histoire avec un grand H. Du prix Nobel de 1903 à sa panthéonisation, l’image de Marie Curie s’est transformée pour devenir une icône nationale de la science. Cette image, qui se veut représenter « La scientifique » telle qu’elle devrait être, correspond-elle à celle de Marie Curie et à celles qui l’ont prise pour modèle ? L’historienne Natalie Pigeard-Micault, responsable des Archives du Musée Curie et auteure entre autre de Les femmes du laboratoire de Marie Curie, donnera deux conférences autour de ces questions.

 

Solidaire et militant

A l’image de Marie Curie qui a tout donné pour les sciences et la lutte contre le cancer, nous pouvons tous devenir ses « héritiers » grâce à la nouvelle collection solidaire CALL ME MARIE CURIE des Petits Frenchies. Imaginés par leurs créateurs à l’occasion de la 14e édition de l’opération Une Jonquille pour Curie, un sweat, un t-shirt, un tote-bag et un mug sont vendus en exclusivité sur leur boutique en ligne. En moyenne, un tiers du prix de vente sera reversé à l’Institut Curie pour soutenir la création de SIREDO, premier centre pédiatrique intégré de France, entièrement dédié aux cancers des jeunes de moins de 25 ans.

 

Faites-vous plaisir et soutenez la lutte contre les cancers. Comment ? En achetant T-shirt ou un tote bag en lin et coton floqués des messages "masculin féminin", "égalité", "liberté" ou "fraternité, une collection créée pour célébrer la cause des femmes par Monoprix. En échange Monoprix reverse 20 % de la somme à l’Institut Curie pour soutenir un projet qui vise à renforcer les chimiothérapies avec des médicaments prescrits pour d’autres pathologies.

Journée de la femme info 3

Libra pour Faire bouger les lignes

LIBRA, c'est un programme européen pour la recherche et l’innovation (H2020) soutenu par la commission européenne. Il vise à accroître la représentation et la participation des femmes aux postes de direction dans les sciences de la vie.il implique 13 institutions européennes du réseau EU-life, dont l’Institut Curie,

L’Institut Curie, dans le cadre de LIBRA, propose régulièrement des séminaires ou sessions de sensibilisation à de jeunes chercheuses pour les convaincre de l’intérêt d’oser postuler aux postes à responsabilités, pour renforcer leur confiance en elles, leur faire rencontrer et partager l’expérience de femmes promues à des postes à responsabilité à l’Institut Curie ou dans le monde académique. En 2017, une quarantaine de jeunes femmes ont pu lever le voile sur les « réelles » possibilités qui s’offrent à elles.