Actualité - Institutionnel

Devenir assistante médicale à l’Institut Curie

Nathalie Boissière
10/06/2021
Partager
Depuis deux ans, l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie propose à ses secrétaires et assistantes médicales un parcours d’évolution professionnelle. Retour d’expériences de ce dispositif gagnant-gagnant.

Devenir assistante médicale

Ce parcours a pour objectif de permettre aux secrétaires et assistantes médicales qui le souhaitent d’élargir leurs possibilités d’évolution en rendant accessible des postes d’assistantes médicales, d’assistantes médicales spécialisés ou des missions spécifiques,

explique Valérie Huret, directrice des Secrétariats médicaux de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie.

Première secrétaire médicale à avoir finalisé ce parcours, Pauline Hommel est assistante médicale depuis le 1er mai 2021.

Intégrée en juin 2020 dans l’équipe des secrétariats médicaux, j’ai tout de suite accepté la proposition de la direction de suivre ce programme de développement professionnel.

se remémore Pauline Hommel.

Arrivée deux ans plus tôt comme secrétaire médicale à l’accueil du Centre de protonthérapie avec ma maîtrise de lettres en poche, je voulais alors faire une pause pour réfléchir à mon projet professionnel. J’ai d’emblée apprécié la dynamique, le relationnel avec les membres de l’équipe et j’étais très intéressée par leurs missions.

reprend la jeune femme.

Devenir assistante médicale

Pauline Hommel

 

Ce parcours permet ainsi de recruter des professionnelles de façon différenciée, selon leurs niveaux de connaissances, de compétences et leurs expériences. Mêlant cours en interne par des formateurs de l’Institut Curie et cours dispensés en externe, il existe depuis plusieurs années. Il a été ouvert en juillet 2020 aux secrétaires médicales déjà en poste à l’institut.

« C’est un atout important que de donner également aux secrétaires médicales de notre équipe, une possibilité de progression tout en restant à l’Institut Curie. Par ce dispositif, nous pouvons valoriser l’investissement des secrétaires médicales qui connaissent déjà l’Institut Curie, ses valeurs et ses missions. ».

poursuit Valérie Huret.

Les postes permettant cela sont dotés d’un budget de formation continue sanctuarisé (lire ci-contre), qui permet aux candidates de monter en compétence jusqu’au niveau attendu d’une assistante médicale, très exigeant à l’Ensemble hospitalier.

Cette proposition m’a confortée dans mon souhait de rester dans ce type d’activité,

assure Pauline Hommel.

Durant 10 mois, en parallèle de mon poste, soutenue par des tutrices, j’ai suivi des cours dispensés par les formatrices internes, des formations proposées par l’Institut Curie avec des organismes extérieurs, le tout complété par du travail personnel chez moi. J’ai beaucoup aimé cette période, très dense. Et mes études initiales m’ont bien aidée dans le rédactionnel ou l’apprentissage de la terminologie médicale !

précise-t-elle.

A l’issue des formations et des évaluations trimestrielles, l’évaluation finale par la directrice des secrétariats médicaux ou ses adjointes valide ou non le passage au niveau correspondant aux postes d’assistantes médicales (passage du niveau D au niveau E de la convention collective des Centres de lutte contre le cancer).

A l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie, sur les quelque 150 postes d’assistantes ou de secrétaires médicales, 14 collaboratrices sont actuellement dans ce parcours dont six assurant déjà les responsabilités d’assistantes médicales.

Ce passage, outre les connaissances à maîtriser, nous amène à avoir plus de responsabilités. Nous organisons et assistons les médecins, nous devons faire preuve d’initiatives et utiliser notre polyvalence pour solutionner des situations. J’apprécie particulièrement le contact direct avec les patients. Cette expérience a été une chance pour moi. Je suis reconnaissante envers ma responsable qui m’a fait confiance !

assure Pauline Hommel.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

La durée du parcours pour les secrétaires médicales est de 6 à 15 mois, en fonction du niveau de connaissances et de compétences initial. Il comprend :

  • Cours internes dispensés par les assistantes médicales formatrices (Le système de santé ; La loi de santé 2019 ; Le dossier médical : Composition, Conservation, Transmission ; Le secret professionnel et médical ; La traçabilité des informations médicales ; Les droits du malade ; Les missions et responsabilités des assistantes médicales), ainsi qu’une formation initiale au poste,
  • Formation interne par l’assistante médicale ou l’assistante médicale « tutrice » au sein du service d’affectation,
  • Plan de formation (Initiation à la terminologie médicale ; Accueil téléphonique ; Qualité d'accueil face aux exigences des différents publics ; Communiquer efficacement par mail),
  • Programme d’enseignement dédié aux secrétariats médicaux, réalisé par les praticiens et d’autres professionnels de l’institut,
  • Évaluations régulières par le manager.

 

Lire aussi