Actualité - Institutionnel

Trois nouveaux directeurs d’unité au Centre de Recherche

Nathalie Boissière
07/01/2019
Partager
Pierre Léopold, Antonin Morillon et Franck Perez ont chacun pris leurs nouvelles fonctions de directeur d’unité le 1er janvier 2019.
Directeurs unité CdR 2019

Changement de direction pour trois unités du Centre de Recherche en 2019 !

C’est ainsi que Pierre Léopold succède à Edith Heard, professeure au Collège de France, et partie diriger le Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL) en Allemagne. Ce spécialiste de physiologie de la croissance et de la nutrition a quitté l’Université de Nice pour s’installer avec son équipe à Paris. Yohanns Bellaïche reste directeur adjoint de l’Unité génétique et biologie du développement (Inserm U934/CNRS UMR3215/Institut Curie).

Quant à Antonin Morillon, il dirige depuis 2005 l’équipe ARN non-codant, épigénétique et fluidité du génome au sein de l’Unité dynamique de l’information génétique (CNRS UMR3244/Institut Curie). Jusqu’alors directeur adjoint, il prend la suite d’Arturo Londoño-Vallejo avec pour objectif de poursuivre les projets d’étude des mécanismes de maintenance de l’intégrité du génome. Valérie Borde, devient directrice adjointe de l’unité.

Enfin, Franck Perez, à l’Institut Curie depuis 1999, succède à Bruno Goud, directeur du Centre de recherche depuis septembre dernier, à la tête de l’Unité Biologie Cellulaire et Cancer (CNRS UMR 144/Institut Curie). Chef d’une « jeune équipe » qui a ensuite été pérennisée, fondateur de deux plateformes, Franck Perez est également très investi dans le transfert technologique et la valorisation. Renata Basto devient quant à elle directrice adjointe de l’unité.

Pierre Léopold

 

Nous nous intéressons à la croissance des organismes. Nous tentons de comprendre les relations entre le programme de croissance des organes et l’environnement, nutritionnel en particulier. Nous étudions également comment les différentes parties du corps communiquent entre elles pour maintenir des dimensions et des proportions propres à l’espèce. Ces recherches utilisent l’étude des communications entre les organes par le biais de molécules circulantes telles que les hormones. 

Pierre Léopold

Antonin Morillon

 

Diriger une unité de recherche c’est élargir son champ de connaissances tout en contribuant à l’émergence et à la consolidation d’activités de recherche des autres équipes de l’unité. Jouer un rôle dans la stratégie et la vision scientifique d’une thématique de recherche est pour moi maintenant une évidence et c’est pourquoi j’ai accepté de prendre le relais de l’excellent travail mené par mon prédécesseur Arturo Londono à ce poste.

Antonin Morillon

Franck Perez

 

L'Institut Curie est caractérisé par le pouvoir de faire. Grâce à la fondation et à la confiance de nos donateurs, il est possible d’imaginer des projets communs et de les soutenir en alliant ambition et excellence. Il est aussi caractérisé par un environnement d’une qualité et d’une diversité peu commune. Diversité des expertises, des modèles, des questions. Qualité des équipes, des plateformes et en général des structures de soutien. Il est essentiel que l’institut continue d’investir fortement sur ces structures parce que c’est son ciment.

Franck Perez