Actualité

Sommet de recherche franco-israélien à l’Institut Curie

Céline Giustranti
06/07/2018
Partager
Fin mai, les chercheurs de l’Institut Curie accueillaient ceux du prestigieux Institut Weizmann pour un séminaire conjoint. Trois journées riches sur le plan scientifique, qui ont mis en évidence le dynamisme et les nombreux points communs et complémentarités des deux centres de recherche.
Institut Weizmann

Rendez-vous était donné à Paris, du 28 au 30 mai 2018, trois ans après l’édition précédente qui s’était tenue au sein de l’Institut Weizmann, l’un des instituts Israéliens le plus réputés université de recherche située à Rehovot, au sud de Tel Aviv (Israël). Comme l’édition précédente, le colloque était en particulier consacré cette année à l’interface physique-biologie. 23 chercheurs avaient fait le voyage depuis Israël, dont 11 chefs d’équipes et 12 étudiants et post-doctorants. Côté français, 30 chercheurs ont participé activement dont 13 permanents de l’Institut Curie et 2 venus d'autres Instituts de Paris Sciences et Lettres (PSL). Ouvert gratuitement à l’ensemble du Centre de Recherche de l’Institut Curie, l’événement a connu une très bonne participation.

L’Institut Weizmann a en effet beaucoup à échanger avec l’Institut Curie. Pendant trois jours, le programme des conférences scientifiques a été organisé autour de quatre sessions (« systèmes in vitro », « analyse statistique des systèmes biologiques », « comportements de cellules uniques » et « systèmes multicellulaires »). Le workshop s’est ainsi d’abord intéressé aux systèmes acellulaires reconstitués et s'est poursuivi avec une session autour de l’analyse physique de systèmes biologiques complexes tels que les réseaux biologiques. La deuxième partie du colloque s’est consacrée à l'étude biophysique de systèmes cellulaires très variés, allant des cellules individuelles jusqu’aux organismes entiers. La bonne intégration des théoriciens et des expérimentateurs qui est une autre originalité des deux Instituts était visible dans le colloque, les deux aspects étant abordés en parallèle dans les mêmes sessions.

Le choix avait été fait de favoriser les présentations par de jeunes chercheurs permanents, ce qui a permis de bien refléter le dynamisme de la communauté. Les séances de posters ont été animées par les étudiants et post-doctorants et a donné l’occasion à ces jeunes chercheurs des deux structures d'interagir activement avec leurs ainés et d’enrichir les liens actuels et à venir. Les pauses-café, les repas, y compris un dîner de gala, et les activités sociales ont permis d’approfondir les discussions scientifiques et d’envisager de futures collaborations.

Unanimement appréciée par les participants, cette rencontre devrait se renouveler en 2020 à Rehovot. Et sans attendre, les deux instituts ont prévu de multiplier les projets scientifiques communs et mieux structurer leurs collaborations à travers des financements conjoints. De quoi renforcer l’avance scientifique acquise par les Instituts Curie et Weizmann sur ces travaux interdisciplinaires, dans un contexte de forte concurrence internationale.

 

Les soutien du séminaire : le Weizmann France, le Clore Center et le Labex Celtisphybio