Actualité - Notre Histoire

Des collaboratrices de l’Institut Curie rendent hommage aux 110 ans du 2e prix Nobel de Marie Curie

Sébastien Tallandier
10/12/2021
Partager
A l'occasion des 110 ans du 2e prix Nobel de Marie Curie le 10 décembre 2021 et le Jour J de la traditionnelle cérémonie de remise des prix à Stockholm, cinq chercheuses et médecins de l’Institut Curie ont répondu aux questions : « Que représente pour vous cette double distinction attribuée à la célèbre scientifique ? En quoi la figure de Marie Curie vous inspire-t-elle dans vos travaux et dans votre métier ? ».
110 ans Prix Nobel Marie Curie

► Deborah Bourc’his, chercheuse, cheffe de l'équipe Décisions épigénétiques et reproduction, lauréate du Grand Prix de la Fondation pour la Recherche Médicale
 

Marie Curie est une femme, une immigrante, à l’intelligence aigüe et qui tient tête face à des conventions masculines. Un modèle universel et intemporel. J’ai une relation un peu privilégiée avec Marie Curie… Je la « connais » depuis mon plus jeune âge, mon école maternelle et élémentaire s’appelaient « Marie Curie » et j’ai été ainsi très tôt versée dans son histoire. Etre une femme scientifique à la carrière internationale m’est apparue comme une trajectoire très naturelle depuis mon enfance.

Florence Mahuteau-Betzer, chercheuse, directrice de l’unité Chimie et modélisation pour la biologie du cancer
 

Recevoir 2 prix Nobel dans deux disciplines scientifiques différentes est une prouesse encore inégalée qui témoigne des qualités exceptionnelles de Marie Curie. Pugnacité, courage et liberté sont les valeurs qu'elle porte et qui inspirent et inspireront les générations futures.

 

► Cindy Neuzillet, oncologue médicale, spécialiste des cancers digestifs :
 

La reconnaissance de la persévérance, un esprit pionnier, animé par la passion de la science et du progrès. Je retiens ses mots « Il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l'on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.

Judith Pineau, chercheuse, doctorante dans l’équipe Dynamique spatio-temporelle des cellules du système immunitaire, lauréate des prix Jeunes Talents France 2021 L’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la Science :

 

Les prix Nobel de Marie Curie sont pour moi des tournants dans l'histoire des Sciences modernes, autant pour les travaux qu'ils récompensent, que pour leur impact sur la façon de faire de la science, et sur la communauté scientifique. Ces prix sont présents dans l'électricité que nous consommons, dans les soins médicaux, mais aussi dans l'importance que Marie Curie a su donner aux travaux interdisciplinaires, et dans la reconnaissance grandissante des femmes et de l'importance d'échanges entre pays en science.
Marie Curie est pour moi une figure de la scientifique rigoureuse et passionnée, qui ne s'est jamais laissé décourager dans un environnement qui ne l'a vraiment pas accueillie à bras ouverts, et a réussi à être reconnue pour ses travaux, mais aussi à garder une grande part d'humanité en voulant faire profiter de ses découvertes et leurs applications au plus grand nombre.

 

► Sarah Watson, médecin dans le département d’Oncologie médicale et chercheuse dans l’équipe Génétique et biologie des tumeurs pédiatriques :

Ces deux Prix Nobel représentent la reconnaissance de l’engagement scientifique de Marie Curie, de l’excellence de ses travaux et de leur impact majeur en science et en médecine. La figure de Marie Curie est profondément inspirante du fait de l’héritage scientifique qu’elle nous a transmis et du modèle qu’elle représente pour les chercheurs de toutes les générations. Travailler au sein de l’Institut Curie s’accompagne d’un sentiment de fierté d’appartenance mais aussi de devoir d’excellence scientifique et médicale.

 

 Dr Marion Alcantaramédecin hématologue en charge du programme thérapie cellulaire de l’Institut Curie et doctorante au sein de l’équipe Réponses immunitaires et Cancer (Institut Curie, Inserm)

La démonstration du génie d’une chercheuse d’exception qui est la seule femme au monde, encore aujourd’hui, à avoir obtenu 2 prix Nobel dans deux disciplines différentes (physique en 1903 et chimie en 1911). 1 seul homme partage ce palmarès Linus Pauling (chimie en 1954 et paix en 1962).
Elle représente le modèle stimulant d’une chercheuse qui a su appliquer les découvertes de sa recherche fondamentale à la médecine. Moi-même médecin préparant une thèse de science au sein de l’unité Inserm U932 Immunité et Cancer à l’Institut Curie, j’aspire à mettre en œuvre ce transfert de technologie dans le domaine des thérapies cellulaires adoptives contre les cancers solides.

Marie Curie, une femme au Panthéon

 

Le mot des Prs Alain Puisieux et Steven Le Gouill

 Dès l’origine, Marie Curie a souhaité que médecins et chercheurs puissent échanger pour que les nouvelles connaissances scientifiques bénéficient aux patients. Cette intégration entre le soin et la recherche reste aujourd’hui la marque de fabrique de l’Institut Curie. De plus, l'accès et la participation des femmes à la science constituent un enjeu essentiel cher à notre fondation. Au travers de nombreuses distinctions et découvertes, l'immense contribution de nos chercheuses, héritières de Marie Curie, ne cesse de briller dans le monde entier

Souligne le Pr Alain Puisieux, directeur du Centre de recherche.

  Reconnue comme l’une des plus grandes scientifiques de notre siècle et mondialement reconnue, Marie Curie nous a laissé un héritage moral inestimable. Elle est un symbole universel de la place conquise par les femmes dans les matières scientifiques mais aussi médicales puisque le modèle Curie permet d'accélérer la mise à disposition de diagnostics et de traitements nouveaux au bénéfice des patients

Explique le Pr Steven le Gouill, directeur de l’Ensemble hospitalier.

Aller plus loin
En savoir plus sur le Centenaire de la Fondation Curie