Actualité - Parcours patient

Droit à l’oubli : le président Thierry Philip invité du Téléphone sonne sur France Inter

Nathalie Boissière
14/09/2016
Partager
Le 15 septembre à 19h15, le président de l’Institut Curie répondra en direct aux questions des auditeurs et de Nicolas Demorand dans l’émission Le téléphone sonne à propos du droit à l’oubli.
 Pr Thierry PHILIP

Pr Thierry PHILIP

En début d’année, était adoptée la loi actant le droit à l’oubli pour certains patients et le 4 février 2016 paraissait la grille de référence précisant les conditions d’accès.

Considérés jusqu’alors comme des emprunteurs à risque par les assureurs de crédits bancaires, les anciens patients avaient des exclusions de garantie, voire des surprimes majorant les tarifs. Après plusieurs années de lobbying des associations de patients parmi lesquelles Rose et des professionnels de la cancérologie tels ceux de l’Institut Curie, il est enfin donné droit aux anciens malades de ne plus citer leur cancer lorsqu’ils remplissent un dossier de prêt ou d’assurance.

« Les assureurs doivent comprendre que cela ne leur fait pas prendre un risque, appuyait le Pr Thierry Philip qui soutenait cette décision en tant que cancérologue et président de l’Institut Curie, puisque les taux de survie restent stables au-delà de ces délais. »

Le droit à l'oubli est un élément essentiel pour reconnaître aux patients que leur vie continue après un cancer. « La grille de référence, régulièrement actualisée par l’Institut national du cancer, listera en détail les pathologies concernées, explique le Dr Alexia Savignoni, médecin épidémiologiste et biostatisticienne à l’Institut Curie. Et pour chacune, le délai à partir duquel il n’y a plus de sur-risque par rapport à la population générale. »

Ecouter l’émission Le téléphone sonne sur France Inter à 19h15 jeudi 15 septembre 2016 pour en savoir plus sur les modalités de cette loi, sur l’actualisation des données médicales.
Le site de l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne