Actualité - Parcours patient

Vaincre la douleur : une priorité pour l’Institut Curie

Webmaster
06/07/2017
Partager
Améliorer la prise en charge et le traitement des douleurs chroniques provoquées par le cancer et ses traitements est une priorité de l’Institut Curie. Le programme d’éducation thérapeutique du patient, appelé Déclic, est lancé après une phase d’essai.
Declic

« En fonction du stade de la maladie, le cancer peut être à l’origine de douleurs chroniques dans environ 60 % des cas et sont rebelles dans près de 14 % des cas. » déclare le Dr Abdelmalek Ghimouz, anesthésiste-réanimateur à l’Institut Curie et coordinateur de la Journée annuelle « Traitement de la douleur chronique dans la pathologie cancéreuse ». Plusieurs moyens permettent de soulager ces douleurs avec une prise en charge pluridisciplinaire essentielle. » 

Parmi les aides proposées pour la gestion de la douleur, il vient de s’ajouter le programme d'éducation thérapeutique (ETP) du patient, dénommé Déclic (pour DoulEur Chronique Liée au Cancer). Ce programme a d’abord été testé pendant un an sur une cinquantaine de patients. Son succès a appelé à un lancement à plus grande échelle.

Depuis plus de 20 ans, l’Institut Curie propose une consultation douleur chronique multidisciplinaire en partenariat avec les réseaux d’oncologie, de soins palliatifs, et de douleur (réseau ville-hôpital Lutter Contre la Douleur - LCD), et en lien avec les acteurs de proximité (médecins traitants, infirmiers en libéral ou en structures locales). L’éducation thérapeutique du patient est une approche qui complète l’organisation des soins et le suivi douleur existant. Il existe encore peu d’ETP sur la douleur liée au cancer en France alors que cette approche a fait ses preuves en douleur chronique non cancéreuse.

Un tel programme permet au patient de mieux comprendre sa douleur et son traitement et de développer des compétences pour en optimiser la gestion au quotidien. « La posture éducative du professionnel de santé s’appuie sur l’expression du vécu et des représentations du patient vis à vis de sa douleur pour l’amener à modifier par lui-même ses comportements et réajuster ses connaissances » reprend Lydie Wintz, cadre de santé de département de chirurgie et référente des ETP à l’Institut Curie.

Déclic débute par une consultation individuelle pour réaliser un bilan éducatif, soit directement à la demande du patient, soit sur conseil d’un de ses prescripteurs ou professionnel de santé. Quelques pré-requis (suivi de la douleur, patient ambulatoire, motivation...) sont indispensables pour participer à ce programme. Les ateliers sont organisés pour un groupe de patients à l’Institut Curie grâce au partenariat avec le Réseau Lutter contre la Douleur d’Ile-de-France. Les ateliers permettent d’apprendre à gérer ses traitements ; à parler de ses représentations de la douleur ; à pratiquer les techniques psycho-corporelles comme l’auto-hypnose, la méditation et la relaxation ou encore à se mobiliser avec des douleurs chroniques.

« Le programme Déclic peut être proposé à 100 patients/an pour 2017 et grâce à nos différents soutiens nous envisageons une montée en charge progressive sur 3 ans. Nous programmons d’assortir à ce programme, de manière précoce, une étude médico économique sur l’impact de programme » soulignent sa responsable, le Dr Evelyne Renault-Tessier, et l’infirmière-coordinatrice Vérène Praud.

La programme Déclic a pu être mis en place grâce au soutien de la Fondation Philanthropia, de l’Institut national du cancer et les laboratoires Chugaï et Takeda ainsi que la Mutuelle Intériale.