Recherche-labo

Cancers de l'enfant : progresser grâce à la recherche clinique

Céline Giustranti
23/03/2017
Partager
L’objectif aujourd’hui est de guérir toujours plus d’enfants, tout en limitant au maximum les effets secondaires. Pour y parvenir, il faut multiplier les essais cliniques, explique le Dr Olivier Delattre.

Le combat contre les cancers de l’enfant est bien engagé mais encore loin d’être gagné.

En recherche fondamentale nous tentons de comprendre la manière dont se développent les tumeurs, en particulier leurs liens avec le développement de l’enfant, explique le Dr Olivier Delattre, directeur délégué à la recherche biomédicale du Centre de Recherche de l’Institut Curie. Aujourd’hui, près de 80% des enfants guérissent de leur cancer. Tout l’enjeu est d’en guérir toujours plus et avec le moins de séquelles possibles. Notre objectif est d’améliorer la prise en charge clinique en mettant en œuvre des essais thérapeutiques notamment

Avantage de l’Institut, la proximité entre recherche et hôpital permet à des cliniciens de travailler dans des unités de recherche. Grâce à ce mode de fonctionnement, les interactions génétiques, le risque évolutif des tumeurs et leur modélisation sont de mieux en mieux cernés.

Proposer des traitements toujours plus innovants

Fortes sur le site de Paris, les recherches en oncopédiatrie se développent aussi sur le site d’Orsay de l’Institut Curie :

• deux groupes de recherche travaillent en lien étroit avec le centre de Protonthérapie afin d’optimiser les traitements destinés aux enfants ;

• les chimistes étudient les approches de photosensibilisation pour le rétinoblastome.

"Le département de recherche translationnelle est à pied d’œuvre pour faire le lien entre recherche fondamentale et recherche clinique, en particulier dans la création de biomarqueurs permettant de préciser le risque d’évolution de la tumeur à un instant T. Il conditionne la nature et l’intensité du traitement délivré à l’enfant et donc sa survie", précise le Dr Delattre.

Il héberge notamment une équipe de Recherche Translationnelle en oncologie pédiatrique, financée par le SiRIC, dont l’objectif est d’améliorer la prise en charge des neuroblastomes et des tumeurs rhabdoïdes.

Pour poursuivre cette démarche qui a déjà porté ses fruits, l’institut Curie s’est engagé à resserrer les liens entre les équipes de recherche et le département de Pédiatrie, adolescents et jeunes adultes.

L’Institut Curie participe ou coordonne de nombreuses études cliniques d’envergure internationale, dimension indispensable pour faire progresser les connaissances sur ces maladies rares. L’Institut Curie a en outre obtenu en 2015 le label « Centre d’essais cliniques de phase précoce (CLIP²) » de l'INCa, qui lui donne la possibilité de mener des essais précoces aussi en pédiatrie.