Etude clinique - Pédiatrie Analgésie

SUDOPED
Pédiatrie Analgésie
Ouvert depuis le : 03.09.2020
Site : Paris
Public cible
Enfant
Etude chez l'enfant des performances diagnostiques de la mesure des conductances cutanées électrochimiques pour le diagnostic des neuropathies à petites fibres induites par les traitements
Description de l'essai

Les neuropathies induites par les traitements utilisÚs en;immuno-hÚmatologie et cancÚrologie pÚdiatriques sont;frÚquentes (20 Ó 75% en fonction des molÚcules), parfois;sÚvÞres. Ces neuropathies induites constituent lÀeffet;secondaire le plus frÚquent aprÞs les effets secondaires;hÚmatologiques et peuvent limiter la prise en charge;thÚrapeutique. La spÚcificitÚ des atteintes dÀune;composante du systÞme nerveux pÚriphÚrique et la;chronologie de ces atteintes (petites fibres puis grosses;fibres et vice versa) en fonction des traitements restent;non complÞtement ÚlucidÚe. Si une neuropathie chimioinduite;est identifiÚe, les doses de chimiothÚrapie devront;Ûtre rÚduites en fonction du grade de la neuropathie voire;le traitement devra Ûtre arrÛtÚ. Ces neuropathies;entrainent un retentissement important sur la qualitÚ de;vie Ó court et long terme (Kandula et al., 2016). Le;diagnostic prÚcoce et de certitude de la neuropathie;nÚcessite la rÚalisation de tests neurophysiologiques.;LÀatteinte des grosses fibres nerveuses est mise en;Úvidence par lÀelectroneuromyographie (ENMG). LÀENMG;nÀexplore que les grosses fibres myÚlinisÚes alors que les;petites fibres sensitives non myÚlinisÚes sont les fibres;les plus sensibles aux toxiques, et probablement celles;qui sont atteintes le plus prÚcocement. Cependant, les;techniques proposÚes jusquÀalors pour lÀÚtude des petites;fibres sensitives ne peuvent pas Ûtre mises en place;dans la pratique courante en pÚdiatrie (soit rÚservÚes Ó la;recherche, soit invasives, telle la biopsie cutanÚe, ou peu;reproductibles)., la mesure des conductances cutanÚes;Úlectrochimiques (CCE) (Sudoscan«) a ÚtÚ dÚveloppÚe;pour quantifier la fonction sudomotrice (petites fibres;sensitives du systÞme nerveux autonome) des mains et;des pieds, de faþon rapide, non invasive, objective et;quantitative par tout professionnel de santÚ (Leclair-;Visonneau et al., 2016). Chez lÀadulte, une Útude;prÚliminaire a montrÚ que ce test est utile pour le;dÚpistage des neuropathies induites par les;chimiothÚrapies (Saad et al., 2016). LÀutilisation de cette;technique chez les enfants dÚbutant une chimiothÚrapie potentiellement neurotoxique pourrait permettre un;dÚpistage prÚcoce sensible et simple des neuropathies.