Post-doctorat en biologie de l’ARN (H/F)

Date de clôture
Secteur
Centre de Recherche
CDD
L'Institut Curie est un acteur majeur de la recherche et de la lutte contre le cancer. Il est constitué d'un hôpital et d'un Centre de recherche de plus de 1000 collaborateurs avec une forte représentativité internationale.L’objectif du Centre de recherche de l’institut Curie est de développer la recherche fondamentale et d’utiliser les connaissances produites pour améliorer le diagnostic, le pronostic, la thérapeutique des cancers dans le cadre du continuum entre la recherche fondamentale et l’innovation au service du malade.

Laboratoire

L’équipe « ARN, microenvironnement tumoral et métastase », dirigé par Albertas Navickas, a été récemment créée au sein de l’Institut Curie, dans l’unité UMR3348 « Intégrité du génome, ARN et cancer » à Orsay. Nous nous focalisons sur les mécanismes de régulation génique, et plus particulièrement les mécanismes liés à la biologie de l’ARN, impliqués dans l’établissement de la niche métastatique et dans la progression tumorale. L’établissement du laboratoire a été financé par le programme ATIP-Avenir, la Fondation ARC, le PSL Young Researcher Starting Grant, et le prix Ruban Rose Avenir. Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site https://institut-curie.org/team/navickas.

 

Projet de recherche

L’ARN sécrété par les tumeurs continue à attirer l’attention à cause de son rôle dans la communication cellulaire au sein du microenvironnement tumoral et lors de l’établissement de la niche métastatique. Dans la niche métastatique pulmonaire, l’ARN extracellulaire sécrété par les tumeurs déclenche la réponse immunitaire dans l’épithélium pulmonaire, ce qui accélère la progression métastatique. Une meilleure compréhension de ce mécanisme est nécessaire pour l’évaluation des risques et la prévention de rechutes.

 

Nous cherchons à recruter un.e postdoc avec expertise en biologie de l’ARN dont le projet consistera à caractériser les ARN extracellulaires capables de déclencher la réponse immunitaire, se focalisant sur les ARN extracellulaires double brin dans le cancer du sein triple négatif. Ce projet utilisera les modèles de lignées cellulaires, les organoïdes de PDX, et offrira la possibilité de collaboration avec les médecins chercheurs de l’Institut Curie pour l’analyse des échantillons cliniques.

Formation et compétences 

-          Formation souhaitée : doctorat en biologie de l’ARN (génétique, biologie moléculaire, biochimie ou équivalent)

-          Compétences scientifiques souhaitées : biologie de l’ARN, signalisation immunitaire, vésicules extracellulaires et mécanismes de sécrétion

-          Connaissances techniques : expérience avec le séquençage de l’ARN et l’analyse de données souhaitée

-          Compétences linguistiques : anglais niveau C1 ou équivalent

 

Aptitudes requises

-          Autonomie et capacité organisationnelle

-          Rigueur et transparence scientifique

-          Qualités rédactionnelles

-          Capacité et volonté à travailler en équipe internationale et multiculturelle

-          Communication

 

Toutes nos opportunités sont ouvertes à des personnes en situation de handicap.

 

 

Informations sur le contrat

 

Type de contrat : CDD

Date de démarrage : au plus tôt

Durée du contrat : 12 mois, renouvelable 18 mois

Temps de travail : Temps complet

Rémunération : selon les grilles en vigueur

Avantages : Restauration collective, prise en charge du titre de transport annuel à 70%, mutuelle d’entreprise

Localisation du poste : Orsay

Pour postuler, merci d’envoyer CV et lettre de motivation

 

Exemple : +33112365489
Seuls les PDF sont acceptés.
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes un visiteur humain et d'empêcher les soumissions automatiques de spam.