Projet de l’Ensemble hospitalier

Alizée Lacroix
12/01/2019
Partager
Le patient est au cœur du Projet médical, construit et conçu avec l’ensemble des équipes dans le but d’améliorer en continu la qualité de sa prise en charge. La dimension humaine occupe une place prépondérante, associée bien sûr à la mise à disposition de techniques toujours plus innovantes, en chirurgie et en oncologie médicale mais aussi en radiothérapie qui, depuis l’origine de l’institut, reste un domaine d’excellence.
Essai clinique consultation

Le Projet de l’Ensemble hospitalier est constitué de trois volets phares :

► le Projet médical
► 
le Projet de soins
► 
le Projet patient partenaire

 

Le Projet médical

Le Projet médical s’appuie sur six axes stratégiques :

  1. Fournir un diagnostic plus précoce, de meilleurs soins et un soutien plus fort aux patients ;
  2. Rester à la pointe de l’innovation ;
  3. Passer des soins ciblés aux soins intégrés ;
  4. Le rôle évolutif du patient ;
  5. Santé connectée / numérique ;
  6. Interconnexion entre les acteurs de santé et les universités.

Le développement de parcours en cancérologie reflète l’évolution de notre système de santé vers une prise en charge transversale aux différentes étapes de la maladie en impliquant de multiples intervenants : patients/médecins, médecins spécialistes/médecins généralistes, multidisciplinarité, réseaux ville-hôpital, acteurs de la vie sociale et professionnelle.

Ainsi, nous poursuivons :

- la mise en place de parcours de soins pour nos nouveaux patients ;
- les points clés des plans cancers.

L’innovation thérapeutique est l’une des conditions du maintien et du développement des activités de l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie ; cette attractivité est non seulement importante pour l’adressage et le recrutement de nouveaux patients, mais aussi pour attirer et fidéliser le personnel médical et paramédical.

Le Projet médical de l’Institut Curie se propose de poursuivre et développer certaines innovations récemment initiées, mais aussi d’explorer la faisabilité à court/moyen terme de nouvelles innovations, qu’elles soient d’ordre techniques ou organisationnelles.

Chaque patient a une histoire propre. L’Ensemble hospitalier doit prendre en charge la personne malade dans sa globalité, avec les autres dimensions de sa santé et de sa vie personnelle, familiale, sociale, professionnelle.

L’Institut Curie doit accorder un rôle de plus en plus important aux patients au sein du parcours de soin en cancérologie et du système de santé en s’efforçant de mieux les responsabiliser. Le patient est acteur de sa prise en charge comme le précise la loi de 2002 et aura une place organisée et structurée permettant la co-construction des actions.

Les nouvelles technologies de l'information en santé ouvrent des perspectives jusqu’ici inespérées pour améliorer la qualité et la sécurité du parcours de soins au bénéfice du patient en proposant des outils aux services des organisations, tout en générant des informations qui pourront contribuer à l’avancement de la recherche.

Désormais, 85% des français ont accès à internet et le consultent très largement pour rechercher des informations dans le domaine de la santé, 70% ont un smartphone et beaucoup se sont dotés d’outils pour aider à suivre leur état de santé. Enfin, les 2/3 des patients seraient prêts à partager des informations auto-mesurées avec leurs médecins.

L’Institut Curie a à cœur de proposer une prise en charge du cancer égalitaire sur le territoire francilien pour toutes les localisations tumorales comme au niveau national pour des prises en charge de pathologies rares. L’Ensemble hospitalier a donc pour objectif de poursuivre sa politique d’ouverture et de partage avec les acteurs de santé sur ses différents territoires d’intervention, au soutien des parcours de prise en charge des patients. Ces éléments constituent de nombreux défis auxquels l’Ensemble hospitalier de l’Institut Curie projette d’apporter sa contribution.

Téléchargez la plaquette du Projet médical

 

Le Projet de soins

Le Projet de soins est élaboré pour une période de 5 ans, laquelle s’achèvera en 2021. Afin d’assurer une continuité avec le projet de soins précédent, il a été réalisé une évaluation de l’atteinte des objectifs des 7 axes du projet de soins 2012-2016.

5 axes ont atteint leur objectif. 2 autres axes peuvent prétendre à une poursuite ou une amélioration pour parvenir à l’objectif.

Le Projet de soins s’inscrit dans le Projet de l’Ensemble hospitalier et les projets institutionnels définis par le Projet d’établissement MC21. Il intègre les différentes réglementations en vigueur et les orientations nationales et régionales.

Le Projet de soins a pour ambition :

  • D’être le témoin de l’engagement des soignants ;
  • D’être un projet réaliste, dynamique, qui propose de la perspective aux soignants et aux personnes soignées et leurs proches, lesquelles sont les premiers bénéficiaires de ce projet.

Il s’agit de construire un projet issu de l’expression des soignants et pour cela, une approche ascendante dite « bottom-up » a été réalisée.

Cette démarche a permis de dégager les valeurs définies par les professionnels de la Direction des soins.

Le Projet de soins est composé de huit axes :

  • Améliorer le parcours de soins et la prise en charge du patient ;
  • Optimiser la qualité et la sécurité des soins et la gestion des risques liés aux soins ;
  • Faire vivre autrement le patient partenaire et la démocratie en santé ;
  • Poursuivre la recherche d’efficience des départements et des organisations ;
  • Piloter et organiser le développement de nouveaux métiers et les compétences des professionnels ;
  • Promouvoir la recherche infirmière et paramédicale et l’innovation ;
  • Enseigner et former ;
  • Contribuer au développement des filières internationales de patient.

Téléchargez la plaquette du Projet de soins

 

Le Projet patient partenaire

L’Ensemble hospitalier met en place son Projet patient partenaire qui vise à valoriser la place des personnes soignées à l’Institut Curie dans ses 4 dimensions : soins, enseignement, recherche, e-santé.

En France, même si des expériences existent et que de nombreuses associations de patients se professionnalisent, le chemin est encore long vers une véritable collaboration des professionnels de santé et des patients dans la co-construction des soins et des co-conceptions des parcours de santé.

L'émergence de patients mieux informés, qui souhaitent s'impliquer davantage dans les choix de santé qui les concernent, est de plus en plus réelle. Il ne s'agit pas pour ces patients de venir concurrencer le savoir académique des professionnels mais bien de discuter avec eux leur parcours de santé à partir de leurs habitudes de vie, de leurs représentations et surtout de leur « savoir expérientiel » lié à leur maladie cancéreuse plus ou moins chronique.

A l’Institut Curie, les médecins et les soignants sont de plus en plus sensibilisés à l’aide que peuvent leur apporter les bénévoles et les patients partenaires et ainsi améliorer le suivi de soins. Il ne s’agit nullement d’entrer en compétition ou en conflit mais bien de trouver une complémentarité.

A cela vient s’ajouter l’accélération du parcours de soins à l’hôpital diminuant le temps de présence des patients au sein de nos organisations et dans les lieux hospitaliers. Dans ce paysage en évolution, il convient de réfléchir à optimiser la place, le rôle et les missions de nos patients partenaires.

Téléchargez la plaquette du projet Patient-Partenaire

Pour aller plus loin