Actualité - Distinction

ANR 2019 : la réussite remarquable des équipes de l’Institut Curie

Emmanuelle Manck
06/09/2019
Partager
Près d’1 projet financé sur 3 déposés : les équipes de l’Institut Curie se distinguent dans les résultats de l’appel à projets générique ANR 2019 parus en juillet 2019 ! Ce succès reflète la qualité scientifique de leurs propositions, leur esprit collaboratif et leur persévérance.
Centre de Recherche

Cette année, 25 projets de recherche collaboratifs de l’Institut Curie ont été retenus sur 82 projets déposés à l’Agence nationale de la recherche (ANR) ! Le taux de succès global est donc supérieur à 30% et quasiment le double de la moyenne française (15,7%). Il est également le plus haut taux de l’Institut Curie depuis 5 ans. Le financement total obtenu atteint 6,7 millions d’euros, similaire aux records atteints précédemment et concerne 11 unités et une plateforme de l’Institut Curie. Après un bilan contrasté en 2018, cette sélection récompense la mobilisation importante des équipes de l’Institut Curie.

Depuis plusieurs années, nos chercheurs ont d’excellents résultats à l’ANR grâce bien sûr à leur qualité scientifique, mais aussi à leur pugnacité et à leur ténacité. Ils n’hésitent pas à persévérer en cas de refus, en améliorant et en modifiant leur proposition pour un dépôt l’année suivante. Soixante-dix pour cent de nos porteurs de projets financés en 2019 sont des redéposants

Nicolas Lyszyk, chargé de projets au Service du financement sur projets (SFP).

Un succès dans des domaines fondamentaux pour la lutte contre le cancer

L’ANR ne finançant pas directement de recherches sur le cancer, les projets dont il est question concernent des thématiques majoritairement fondamentales. Les Comités d’évaluation scientifique « Génétique, génomique et ARN » et « Biologie Cellulaire, biologie du développement et de l’évolution » ont représenté plus de la moitié des projets financés. « Ce succès démontre l’excellence de nos équipes et des instituts de recherche avec lesquels ils collaborent dans ces domaines », explique Natacha Moquet, chargée de projets au SFP. « Il est également en phase avec les domaines prioritaires de recherche du Projet médico-scientifique (PMS) de l’Institut Curie que sont la génétique, l’épigénétique et l’immunothérapie, en tant qu’axes prometteurs dans le cadre de la lutte contre le cancer », ajoute Nicolas Lyszyk.

Le SFP : un accompagnement au plus près des besoins des chercheurs

Cette année encore, le SFP de l’Institut Curie a accompagné les porteurs de projets dans leur candidature, le montage et le dépôt de leur dossier sur leurs aspects administratifs et financiers. « Nous faisons en sorte de permettre aux chercheurs de se concentrer sur la partie scientifique de leurs projets », résume Natacha Moquet. « Notre collègue Cristina Bartocci, rédactrice scientifique, a également relu cette année les dossiers des jeunes chercheurs pour les aider dans la structuration de leur proposition ». Nul doute que le soutien du service a contribué au succès des équipes.

Bravo à tous les chercheurs et à l’équipe du Service financement sur projet pour l’énorme travail qu’ils ont fourni et la qualité de l’accompagnement du SFP auprès des équipes de recherche à toutes les phases de dépôt

Yann Guivarch, directeur adjoint du Centre de Recherche

Les lauréats 2019

  • A T O M Y: Axonal Transport in SMALED, a Motor Neuron Disease: A. Baffet
  • CD4GWKO: In vivo genome wide screening of memory CD4 T cells proliferation inhibitors: L. Menger
  • DeCLick : Deciphering interstrand cross links repair in mammals using click chemistry: R. Ceccaldi
  • EXCELLDISC: Extra cellular vesicles for intervertebral disc therapy: G. Lavieu
  • FIREFLY : Noise and robustness downstream of a morphogen gradient: a quantitative approach by imaging transcription dynamics in living embryos: N. Dostatni
  • GlycoTopoSwitch: Glycan topology-switch of integrin activity:  L. Johannes
  • Lustra : A system view of lung fibrogenesis using spatial transcriptomics: A. Londono, C. Fouillade
  • MEliCENDre: A rare disease to decode the functional link between DNA methylation and maintenance of centromere integrity: D. Fachinetti
  • Myo’n’ease : Dynamics and Organization of Myosin-Induced Actin Filament Bundles: A. Houdusse
  • NaTeMoc: NAnoengineering and Therapeutic Evaluation of a novel bioorgano Metallic complexe with high potent antitumor activity for Ovarian Cancer: D. Decaudin
  • Neck4Fission: Cleaving membrane necks by ESCRT-III: P. Bassereau,  P. Sens
  • NEMESES: Genome-wide mapping of G4-ligand binding sites at single-base resolution: D. Verga
  • NIRO : The Nuclear Pore Complex as a molecular hub to regulate replication fork repair pathways: S. Lambert
  • NUCLEONDRIA: Innate immune sensing and responses by cGAS in DNA-containing organelles: N. Manel
  • POLYCHROME: Polycomb Repressive Complex in Paramecium: interaction with small RNA machinery and substrate specificity: R. Margueron
  • RAPID: Investigating the role of the Rab6 GTPase for polarized secretion in neural stem cells during neocortex development: B. Goud, F. Perez, A. Baffet
  • ReDeFINe : RNA:DNA hybrids and replication fork instability: S. Lambert, C. Chen
  • sCAV-BandPC: Role Of Caveolin In B Cell Differentiation And Plasma Cell Functions: C. Lamaze
  • SLX4RTEL1: New co-functionalities of SLX4 and RTEL1 in genome maintenance: A. Londono
  • stemmcell_lncRNA: lncRNA-directed neural stem cell regulation in the adult brain: A. Shkumatava, E. Barillot
  • SurVol: Surface and volume modulation of fast deforming cells and organelles: M. Piel, AM. Lennon
  • TELOCHROM: Basic mechanisms of heterochromatin replication: the telomere connection: C. Chen
  • Tex3D: T-lymphocyte exhaustion in three dimensions: A. Bava
  • VesicleFiltering: Control of vesicular flows by golgins: C. Hivroz, F. Perez