Actualité - Distinction

Prix Inserm 2018 : la recherche pour la santé à l’honneur

Service de Presse
12/12/2018
Partager
Le 11 décembre, s'est tenue la cérémonie annuelle des Prix Inserm au Collège de France. Le Prix Recherche a été décerné à Ana-Maria Lennon-Duménil, directrice de recherche Inserm et responsable de l'équipe Régulation spatiotemporelle de la présentation des antigènes et migration cellulaire à l'Institut Curie.
Photo Ana-Maria Lennon Duménil

Ana-Maria Lennon-Duménil, Prix Recherche

Les Prix Recherche distinguent des chercheurs, enseignants-chercheurs et cliniciens-chercheurs, dont les travaux ont particulièrement  marqué le champ de la recherche fondamentale, de la recherche clinique et thérapeutique et de la recherche en santé  publique. Ana-Maria Lennon-Duménil est une pionnière dans la compréhension de l’activation du système immunitaire avec la perspective de progrès en immunothérapie contre le cancer. Elle cherche à comprendre comment les cellules dendritiques procèdent pour patrouiller dans l'organisme et donner l'alerte lorsqu'elles découvrent une menace.

Les travaux de la chercheuse et son équipe ont permis de découvrir que les cellules sentinelles peuvent adopter deux modes de déplacement. Lorsqu'elles patrouillent, elles utilisent le mode "intermittent" : elles se déplacent, s'arrêtent et recommencent. Mais lorsqu'une cellule dendritique a découvert un intrus, l'a "avalé" et se dirige vers le ganglion le plus proche pour conduire au déclenchement d'une réponse immunitaire, plus de temps à perdre : son déplacement devient unidirectionnel et rapide.

Le processus repose sur la protéine CD74, encore baptisée li. La chercheuse a compris les mécanismes moléculaires de son fonctionnement grâce à des souris génétiquement modifiées.

Lorsque cette protéine est absente, la cellule dentritique va vite et ne s'arrête plus. A l'inverse, quand cette protéine est trop présente, elle s'arrête tout le temps et ne va pas sur l'ensemble du territoire", explique la directrice de recherche Inserm.